Vidéos : Une Canadienne s'en prend à un groupe d'hommes afghans dans un restaurant

Une Canadienne s'en prend à un groupe d'hommes afghans dans un restaurant

«​Je ne suis pas raciste.»

Publié le par Ayoye Monde dans Vidéos
Partager sur Facebook
1,765 1.8k Partages

Un groupe d'hommes afghans mangeaient au restaurant Denny's en Alberta, au Canada, quand une femme d'origine canadienne a décidé de s'en prendre à eux verbalement parce que l'un des hommes l'aurait regardée de travers. En fait, ce serait plutôt parce que les hommes parlaient entre eux dans leur langue maternelle, ce qui aurait offensé la Canadienne. 

La vidéo a été mise en ligne par un des hommes du groupe, soit Monir Omerzai, 26 ans, qui demeure au Canada depuis 13 ans. 

«Toutes les cultures et tous les êtres humains devraient être respectés, peu importe la couleur de leur peau ou la ville de laquelle ils proviennent», a écrit Monir pour accompagner sa publication. 

Dans la vidéo filmée le 21 avril dernier, on peut clairement entendre toutes les insultes que la femme a envoyées au groupe.

«Tu parles à une femme canadienne en ce moment et je vais venir à ta table pour te frapper au visage», a-t-elle lancée à l'un d'eux. 

Puis elle a insulté tous les hommes qui étaient assis juste derrière elle au restaurant. 

«Vous n'êtes pas Canadiens.»

«Je ne suis pas raciste. Je suis Canadienne. Retournez dans votre pays.» 

«Je suis née ici et j'ai été élevée ici. Pas vous.» 

«Parlez anglais ou fermez votre gueule.»

La vidéo qui dure environ cinq minutes a récolté plus de deux millions de vues depuis sa mise en ligne. 

Monir a déclaré aux médias locaux avoir été ébranlé par cette expérience. 

«La haine que cette femme avait envers nous n'avait aucune base rationnelle, nous ne faisions que manger au même endroit qu'elle. Ça ne devrait pas arriver», a-t-il confié au Calgary Sun. 

La femme, identiée comme étant Kelly Pocha a été renvoyée de son travail lorsque la vidéo est devenue virale. 

Kelly a avoué avoir tenu des propos racistes, mais elle a dit qu'elle n'est pas raciste et qu'elle a été provoquée. Elle soutient qu'elle est allée s'excuser au gérant et au serveur du restaurant après l'incident, mais que les hommes étaient déjà partis. 

Le restaurant a pris la décision d'expulser les deux groupes, ne voulant pas prendre position dans cette altercation. Le président de Denny's Canada a émis une déclaration sur les médias sociaux affirmant que ce genre d'incident ne devrait jamais avoir lieu, que ce soir au Denny's ou ailleurs. Le personnel sera aussi formé pour savoir comment réagir dans ce genre de situation. 

La police a ouvert une enquête. 

Partager sur Facebook
1,765 1.8k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran