Trucs et Astuces : Une fillette de 11 ans doit subir une hystérectomie après avoir été violée pendant 3 ans par un voisin pédophile.

Une fillette de 11 ans doit subir une hystérectomie après avoir été violée pendant 3 ans par un voisin pédophile.

Trois autres fillettes comptaient parmi ses victimes.

Publié le par Ayoye Monde dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
638 638 Partages

Une jeune fillette de 11 ans qui a été violée pendant trois ans par un voisin pédophile a dû subir une hystérectomie.

L'agresseur de la fillette, un homme de 26 ans, a été arrêté la semaine dernière à Kwazakele, à Port Elizabeth, en lien avec une sordide affaire impliquant des agressions contre 4 filles.

Les autorités ne peuvent pas indiquer l'identité de l'agresseur, mais celui-ci a comparu lundi devant le tribunal de New Brighton et pour l'occasion, la tante de la jeune victime de 11 ans a pris la parole, expliquant ce que sa nièce avait subi pendant 3 ans.

***

Un porte-parole de la police, Andre Beetge, a expliqué aux médias locaux que la fillette ne pouvait pas être présente au tribunal, car elle avait été admise le 24 juin à l'hôpital en raison de saignements importants qui provenaient de son utérus.

TimesLIVES a rapporté que l'agresseur vivait sur la même rue que sa fillette et il l'attirait dans sa demeure en lui offrant des friandises.

Ce n'est que le 26 juin dernier que la fillette a dénoncé le cauchemar qu'elle avait enduré pendant tout ce temps.

La fillette avait alors nommé le nom de son agresseur, tout en indiquant à la police que trois autres fillettes comptaient parmi ses victimes.

Selon le porte-parole de la police, une fillette de 9 ans aurait été violée par l'agresseur, une adolescente de 12 ans serait parvenue à s'échapper de l'homme tandis qu'il tentait de la violer et une autre fillette de 9 ans aurait subi une agression par l'homme.

Ces agressions se seraient produites en 2017 et en 2018.

La police a demandé à tous les parents qui vivent dans le même secteur de la fillette de s'informer auprès de leurs enfants, car les autorités craignent que l'homme puisse être un violeur en série et ainsi, il pourrait avoir fait plus de victimes.

Enfin, la police a rappelé que les parents avaient comme devoir de s'assurer de la surveillance de leurs enfants afin de prévenir d'autres crimes répugnants du genre.

Partager sur Facebook
638 638 Partages

Source: DailyMail
Crédit Photo: Courtoisie