Trucs et Astuces : Une carcasse de baleine échouée contenait 5,9 kilos de plastique.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Une carcasse de baleine échouée contenait 5,9 kilos de plastique.

Des images choc.

Publié le par Ayoye Monde dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
35 35 Partages

En Indonésie, la découverte d'une baleine échouée a causé l'indignation de plusieurs internautes après qu'on ait révélé que sa carcasse contenait près de 6 kilos de plastique. 

C'est dans le Parc national de Wakatobi, dans le sud-est de l’archipel des Célèbes, que la baleine s'est échouée.

Des images plutôt troublantes de ce qui se trouvait dans le ventre de l'animal ont été publiées sur les réseaux sociaux par des membres du Fonds mondial pour la nature (WWF) de l’Indonésie.

La baleine, qui a été surnommée Buddy, avait ingéré tellement de plastique que selon les membres de la WWF, 5,9 kilos de plastique se trouvaient dans son ventre.

Le contenu retrouvé dans son estomac donne malheureusement une très bonne idée de la gravité de la situation quant à la quantité de plastique qui pollue les océans. Selon la WWF, le ventre de l'animal contenait notamment une paire de sandales en plastique, quatre bouteilles de plastique, 25 sacs de plastique et 115 gobelets de plastique.

À ces divers objets s'ajoutaient aussi de gros morceaux de plastique qui ont été retrouvés à l'intérieur de la carcasse de l'animal.

On ignore à quel moment la baleine a pu s'échouer à cet endroit, or on devine que celle-ci y était depuis déjà plusieurs jours, car elle était en putréfaction lorsqu'elle a été découverte.

Comme aucune autopsie n'a été pratiquée sur l'animal, on ne sait pas les causes de sa mort.

C'est lundi soir que la carcasse a été découverte par des employés du parc national Wakatobi.

Rappelons qu'en juin 2018, le cabinet d’architectes STUDIOKCA avait construit à Bruges une baleine géante en utilisant 5 tonnes de plastique. Les matériaux qui avaient été utilisés provenaient du fond des mers et des océans.

Cette installation avait beaucoup fait jaser, car son objectif était de dénoncer la situation alarmante qui règne actuellement dans les océans de la planète.

À l'heure actuelle, on estime que les océans et les mers de la planète contiennent jusqu'à 150 tonnes de plastique. Mais l'horreur ne s'arrête pas là, car on estime que d'ici 2050, ce chiffre pourrait atteindre le double.

Toujours en juin 2018, on se souviendra aussi qu'en Thaïlande, une baleine avait été retrouvée morte après qu'elle ait ingurgité 80 sacs de plastique.

C'est le ministère de la Marine et des Ressources côtières en Thaïlande qui avait annoncé la triste nouvelle par l'entremise de sa page Facebook.

Une équipe de vétérinaires avait tenté de sauver la baleine, mais en vain.

Une autopsie avait été pratiquée afin de déterminer les causes de la mort de l'animal et il avait été révélé que la baleine s'était intoxiquée en ingérant 80 sacs de plastique, ce qui signifie environ 8 kilos de plastique.

Lors de l'opération de secours, la baleine avait régurgité cinq sacs de plastique.

Selon ce qu'avait indiqué Thon Thamrongnawasawat, biologiste et conférencier à l’université de Kasetsart, à Bangkok, la présence de sacs de plastique dans son système digestif aurait empêché la baleine de pouvoir continuer à se nourrir.

Toujours selon Thon Thamrongnawasawat, on estime que chaque année, 300 animaux marins meurent en Thaïlande parce qu'ils ont ingurgité du plastique. Parmi les animaux qui décèdent de cette cause, on y retrouve des baleines, des tortues de mer et des dauphins.

Partager sur Facebook
35 35 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Courtoisie