Showbiz : « J’ai perdu ma virginité dans un viol et mon agresseur m'a laissée pour morte »

« J’ai perdu ma virginité dans un viol et mon agresseur m'a laissée pour morte »

La chanteuse brise le silence et avoue avoir été violée à l'adolescence

Publié le par Ayoye Monde dans Showbiz
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La chanteuse américaine Demi Lovato a fait de troublantes révélations dans le documentaire « Demi Lovato : Danse avec le diable »,  inauguré mardi au Festival South By Southwest (SXSW). Elle aurait été victime de viol alors qu'elle était adolescente et toujours vierge, en tournage pour Disney Channel, rapporte Le Parisien. 

« J’ai perdu ma virginité dans un viol », a-t-elle révélé dans le documentaire qui se penche sur son overdose de fentanyl survenue en 2018 et sa lutte contre la dépendance à la drogue.  

Le documentaire de quatre épisodes fait également état des abus sexuels qu'elle a subis, dont un durant la nuit de son overdose. « Je sais que ce que je suis sur le point de dire va choquer. Mais quand j’étais adolescente, j’ai été dans une situation similaire… j’ai perdu ma virginité dans un viol », a-t-elle fait savoir.

Si la chanteuse de 28 ans n'a pas précisé dans le documentaire l'identité de son agresseur, elle précise que les faits seraient survenus quand « j’étais membre de ce groupe Disney ». Elle raconte avoir été contrainte de continuer à côtoyer son agresseur « tout le temps » durant le tournage. Elle ajoute qu'elle aurait dénoncé cet homme, mais qu'il n'aurait pas été inquiété du fait qu'elle parle. 

Elle ajoute ne pas avoir été en mesure de renoncer à toutes ses dépendances en même temps et fumer encore occasionnellement de la marijuana, en plus de consommer de l'alcool à l'occasion. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Instagram