Nouvelles : Voici les virus et les malwares les plus répandus en ce moment.

Voici les virus et les malwares les plus répandus en ce moment.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les virus, les malwares et les logiciels malveillants continueront de se propager en 2021 et un rapport de l’entreprise de cybersécurité Check Point qui vient tout juste d’être publié indique les menaces informatiques qui seront à surveiller dans les mois à venir.

Un rapport similaire avait été publié par Check Point à l’automne 2020 et celui-ci indiquait alors les virus les plus répandus à ce moment. Le virus Emotet était alors en tête de ce sombre palmarès et en décembre 2020, il n’avait toujours pas été délogé de sa position.

Le virus Emotet a grandement profité de la pandémie de la COVID-19, et ce, en raison du télétravail qui s’est répandu à la suite des mesures de confinement un peu partout sur la planète.

Il faut savoir qu’Emotet peut non seulement voler les informations personnelles de ses victimes, mais il peut aussi agir comme rançongiciel.

Le rapport de Check Point révèle que 100 000 tentatives d’hameçonnages sont envoyées par Emotet chaque jour. Jusqu’ici, on dénombre 7% des organisations dans le monde qui en ont été affectées.

Voici enfin les 10 menaces informatiques à surveiller au cours des prochains mois, selon Check Point :

Emotet : Un virus qui vole les données personnelles et agit parfois comme rançongiciel.
Trickbot: Un cheval de Troie bancaire.
Formbook: Un virus qui collecte les informations d’identification et des captures d’écran, en plus d’enregistrer les frappes et d’exécuter des fichiers.
Dridex: Un cheval de Troie qui envoie des informations à des serveurs distants.
XMRig: Un logiciel malveillant.
Qbot: Un cheval de Troie bancaire.
Hiddad: Un logiciel malveillant de publicité sur Android.
RigEK: Un virus qui exploite des failles de Flash, Java et Internet Explorer notamment.
Ramnit: Un cheval de Troie bancaire.
Glupteba: Une porte dérobée.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: François Charron · Crédit Photo: Capture d'écran