Nouvelles : Voici combien il faut gagner par année pour vivre décemment au Québec

Voici combien il faut gagner par année pour vivre décemment au Québec

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

L’Institut de recherche et d’information socioéconomique (IRIS) a publié mercredi son indice du revenu variable, et évalue qu'au Québec, une personne seule doit gagner entre 24 433 $ et 32 607 $ pour se sortir de la pauvreté, rapporte TVA Nouvelles. 

L'étude de l'IRIS estime qu'environ 1,5 million de Québécois peinent à sortie de la pauvreté, en vivant avec moins que le revenu viable, qui consiste en « une somme disponible après impôt qui permet de vivre dignement hors de la pauvreté ». 

Par exemple, à Montréal, il faudrait environ 1,3 fois le seuil de la Mesure du panier de consommation (MPC). Il faudrait donc un salaire de 18 $ l'heure. 

À Sept-Îles, la vie serait plus chère pour un parent monoparental, avec un revenu variable de 44 631 $ pour vivre de façon décente. À Saguenay, ce chiffre baisse à 43 183 $ et à Gatineau, 40 204 $. À Montréal, ce chiffre est évalué à 39 999 $ à Montréal et un peu moins à Québec, tandis que Trois-Rivières arrive septième avec 36 121 $, et Sherbrooke sixième avec 36 740 $.  

Toutefois, un couple avec deux enfants à la garderie a besoin de 66 387 $ à Sept-Îles. Ce montant dépasse celui des autres villes. 

Suivent ensuite Gatineau et Montréal, avec des montants respectifs de 61 929 $ et 61 884 $. 

C'est à Trois-Rivières que ça coûte moins cher : 58 154 $, alors qu'il en revient à 58 689 $ à Sherbrooke, et 58 695 $ à Saguenay. 

Ce sont les personnes de 65 ans et plus avec revenus minimums, les gens bénéficiant de l'aide sociale et les travailleurs au salaire minimum qui sont les plus vulnérables. 

« On a tendance à croire qu’un emploi suffit à sortir de la pauvreté, mais notre économie a créé une catégorie de travailleurs pauvres », a fait savoir dans un communiqué Philippe Hurteau, chercheur à l’IRIS. 

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Adobe Stock