Nouvelles : Voici ce que l'on sait des incendies qui frappent actuellement l'Amazonie.

Voici ce que l'on sait des incendies qui frappent actuellement l'Amazonie.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

De violents incendies frappent l'Amazonie depuis le mois de juillet et tout indique le "poumon de la planète" serait actuellement en péril.

Les feux font notamment ravage au Brésil, qui possède 60% de la surface de la forêt amazonienne.

Pour le moment, il est encore impossible d'évaluer précisément l'étendue des dommages, mais on sait que de nombreuses régions sont touchées comme régions comme l'Etat de Rondonia, celui d'Amazonas, de Roraima ou encore l'Etat du Mato Grosso.

L'an 2019 a démontré une augmentation très préoccupante des incendies au Brésil en comparaison aux deux années précédentes. 

Au Mato Grosso (dans le centre-ouest) seulement, on dénote 13 682 départs de feu, soit une hausse de 87% par rapport à toute l'année 2018.

Ces incendies sont provoqués en grande partie par les défrichements par brûlis. Cette pratique est utilisée afin de transformer des aires forestières en zones de culture et d'élevage ou pour nettoyer des zones déjà déforestées.

Bien que la pratique devrait être interdite à cette période de l'année, on dénombre plusieurs cas actuellement.

Les incendies sont d'une telle vigueur que Sao Paulo a été plongé dans le noir lundi en pleine journée, et ce, en raison de la fumée.

C'est suite à la diffusion de photos prises par des habitants de Sao Paulo que les réseaux sociaux se sont emportés après avoir réalisé l'étendue de la catastrophe en cours.

Alors que l'Institut national de recherche spatiale (INPE) sonne l'alarme en indiquant que la déforestation en juillet a été quatre fois supérieure à l'année dernière lors du même mois, le président brésilien Jair Bolsonaro préfère concentrer son attention sur les ONG qu'il accuse d'être à l'origine de ces incendies: "Il pourrait s'agir, oui, il pourrait, mais je ne l'affirme pas, d'actions criminelles de ces 'ONGéistes' pour attirer l'attention contre ma personne, contre le gouvernement brésilien. C'est la guerre à laquelle nous sommes confrontés".

Les chercheurs, dont Paulo Moutinho de l'Institut de recherche environnementale sur l'Amazonie (IPAM), croient plutôt que c'est la déforestation qui est à l'origine de cette multiplication des incendies: "En 2019 nous n'avons pas une sécheresse aussi sévère que lors des années précédentes, or il y une hausse substantielle des incendies. Tout indique donc que la saison sèche n'est pas du tout le facteur prédominant. S'il y avait eu plus de sécheresse, cela aurait été bien pire".

Enfin, le ministre brésilien de l'Environnement Rocardo Salles prétend que le gouvernement fait tout en son pouvoir et qu'il a "mobilisé tous les effectifs des secouristes et tous les avions (...) qui sont désormais à pied d'oeuvre avec tous les gouvernements régionaux".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Photo de couverture: Archives