Nouvelles : Une soixantaine d'étudiants en médecine testés positifs à la COVID-19 après une fête

Une soixantaine d'étudiants en médecine testés positifs à la COVID-19 après une fête

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

L'AFP a révélé qu'une soixantaine d'étudiants de la faculté de médecine de Montpellier(Hérault) ont été testés positifs à la COVID-19 à la suite d'une soirée.

Le Syndicat de combat universitaire de Montpellier (Scum) a confirmé que 51 des étudiants contaminés sont en deuxième année, tandis que sept autres sont en troisième année.

La faculté devra donc suspendre certains cours pour une durée d'une quinzaine de jours, mais les étudiants pourront continuer de les suivre à distance.

Le service communication de l’université de Montpellier a expliqué à l'AFP que ces contaminations auraient eu lieu à la suite d'une soirée étudiante. Il faut d'ailleurs souligner que tous les étudiants qui ont été testés positifs à la COVID-19 sont asymptomatiques.

Toujours à l'université de Montpellier, la directrice de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) a dû placer en quarantaine l’intégralité d’une promotion de troisième année en raison d'un cas suspect, qui n'a toutefois pas été encore testé. Une fois de plus, ces étudiants devront poursuivre leurs cours à distance pour une période de quinze jours.

Le syndicat Scum a aussi dénoncé des agissements observés à l'université de lettres Paul-Valéry, où des étudiants ont rapporté avoir été "serrés comme des sardines [...] dans des amphithéâtres surchauffés et bondés".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Adobe Stock