Nouvelles : Une prisonnière transgenre agresse 4 femmes en prison avant d'être transférée dans une prison pour hommes.

Une prisonnière transgenre agresse 4 femmes en prison avant d'être transférée dans une prison pour hommes.

Elle avait encore ses organes génitaux masculins.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
389 389 Partages

Une prisonnière transgenre est accusée d'avoir agressé sexuellement 4 détenues féminines après qu'elle ait été placée dans une prison pour femmes, et ce, même si elle n'avait pas encore subi d'opération de changement de sexe.

Selon les premières informations à cet effet, il semblerait que la première agression commise par la prisonnière serait survenue quelques jours seulement après son arrivée à la prison de New Hall à Wakefield, dans le West Yorkshire.

La prisonnière, qui vivait en tant que femme depuis déjà deux ans, s'était montrée très agressive lors de cette première attaque.

Cette première victime, qui s'était pourtant liée d'amitié avec la prisonnière avant que les choses ne se gâtent, a expliqué qu'elle pouvait voir le pénis en érection de la détenue transgenre au moment où elle l'agressait.

Une autre prisonnière a déposé une plainte contre la détenue transgenre, car celle-ci lui aurait fait part de commentaires menaçants à propos de sexe oral. Une troisième détenue a rapporté avoir été agressé par la prisonnière transgenre tandis qu'une quatrième femme accuse celle-ci de l'avoir embrassé dans le cou sans son consentement.

La prisonnière qui fait maintenant face à des accusations en provenance de quatre femmes différentes a été transférée dans une prison pour homme de catégorie B.

Évidemment, cette histoire plutôt singulière risque fort bien de relancer le débat entourant les prisonniers qui sont en attente d'un changement de sexe.

 On estime qu'en mars 2017, on retrouvait 125 détenus transgenres en Angleterre au Pays de Galles. Il s'agit ici d'une augmentation de 70 détenus en comparaison avec l'année précédente.

Pour le moment, les détenus qui désirent être considérés comme une femme doivent légalement faire changer leur certificat de naissance afin que l'on puisse modifier leur genre et sinon, ils doivent aussi avoir vécu une période de plus de deux ans en tant que femme.

Au moment d'envoyer des détenus en prison, si ceux-ci affirment avoir subi un changement de sexe, ou être en processus de changement de sexe, les juges tiennent généralement compte de ces facteurs avant de décider s'ils enverront les prisonniers dans un centre de détention pour femmes ou pour hommes.

Les détenus transgenres bénéficient de quelques souplesses quant aux= code vestimentaire et ils ont aussi la permission de se doucher et de laver leurs vêtements en privé.

Depuis que le nombre de détenus transgenres a subi une augmentation significative, les administrations qui dirigent les centres de détention n'ont pas eu le choix d'adapter les réglementations à cette nouvelle réalité.

Partager sur Facebook
389 389 Partages

Source: Dailymail · Crédit Photo: Courtoisie