Nouvelles : Une mystérieuse maladie qui paralyse les jeunes enfants commence à se propager au Canada.

Une mystérieuse maladie qui paralyse les jeunes enfants commence à se propager au Canada.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
4,363 4.4k Partages

Après que plusieurs cas aient été répertoriés du côté des États-Unis, voilà que c'est maintenant au Canada de faire face à plus d'une vingtaines de diagnostiques de paralysie flasque aiguë (PFA). La maladie, qui s'apparente à la polio, est un syndrome (neurologique) rare mais grave, qui cause notamment la paralysie et qui affecte principalement les jeunes enfants.

Pour ajouter aux inquiétudes des autorités, les médecins disent ignorer encore ce qui peut causer une telle maladie.

Selon l'Agence de la santé publique du Canada, pour l'année 2018, on dénombre jusqu'ici 25 cas potentiels de PFA tandis que 5 autres cas de PFA ont été confirmés. il faut savoir que toutes les victimes de la maladie qui ont été recensées étaient âgées de moins de 15 ans.

Seul maigre encouragement pour le moment, la porte-parole de l'Agence de la santé publique du Canada, Anna Maddison, précise que les données de surveillance n'indiquent pas pour le moment une hausse des cas potentiels au pays.

Mais ce n'est pas l'avis d'un pédiatre de Toronto, le docteur Jeremy Friedman, qui affirme avoir remarqué l'apparition d'une douzaine de cas confirmés de PFA au Toronto’s Hospital for Sick Children depuis septembre dernier. Selon le docteur Friedman, c'est là une hausse très inquiétante, compte tenu qu'en moyenne, on recense peut-être un ou deux cas de PFA qui sont confirmés.

Pour le moment, les médecins et les spécialistes doivent surveiller attentivement les courbes de variation quant aux signalements de cas de PFA, car ils ignorent toujours s'il ne s'agit pas seulement d'un pic appelé à disparaître ou s'il s'agit d'une cellule dormante qui pourrait gagner en importance.

Depuis le début de l'année 2018, on a signalé des cas confirmés de PFA à Montréal, Toronto et même dans les provinces de l'ouest. 

Crédit photo: Capture d'écran RDI

Comme l'illustre le docteur Friedman, la prolifération de la maladie est très inquiétante, mais ce qui l'est encore plus davantage, c'est le fait que tous les spécialistes ignorent encore ce qui peut causer l'apparition de la PFA chez les personnes qui en sont atteintes. Ainsi, il est extrêmement difficile de mettre en place un plan qui pourrait permettre de neutraliser la prolifération de cas de PFA.

Crédit photo: Capture d'écran RDI

Du côté du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux États-Unis, on indique que malgré ce pic de cas confirmés de PFA, la maladie demeure encore très rare, mais on ne peut pas non plus que chaque cas est potentiellement très dangereux pour ses victimes au plan neurologique.

Toujours selon le CDC, il semblerait que 90% des personnes atteintes du PFA sont âgées de moins de 18 ans. La moyenne d'âge des patients est de 4 ans seulement. Cependant, le CDC se veut à nouveau rassurant en expliquant que la plupart des patients arrivent à guérir complètement de la maladie.

Crédit photo: Capture d'écran RDI

Selon ce que démontrent les statistiques recueillies à propos de la PFA au cours des dernières années, on peut remarquer une hausse progressive du nombre de cas confirmés de PFA au fil des années. Les chiffres mettent aussi en lumière que la maladie semble agir sur un cycle de deux ans. Ainsi, le nombre de signalements de cas confirmés a tendance à réduire de moitié à chaque deux ans, pour ensuite doubler l'année suivante.

Voici un reportage de RDI: 

Souhaitons que les médecins arrivent rapidement à faire des avancées quant à cette maladie très préoccupante.

Partager sur Facebook
4,363 4.4k Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Courtoisie