Nouvelles : Une mère tue son fils et se suicide après avoir publié un message bouleversant sur Facebook à propos de la dépression
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Une mère tue son fils et se suicide après avoir publié un message bouleversant sur Facebook à propos de la dépression

Le père était au travail à ce moment.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
132 132 Partages

Une mère a publié sur Facebook un message affirmant que la dépression est "vraie" avant de tuer son fils de 9 ans et de se suicider.

Les cadavres d'Erica Bond et de son fils Lochlan ont été retrouvés dans leur maison familiale située à Wyongah, à New South Wales, par la grand-mère de la jeune victime.

La police australienne croit que la mère aurait tué son fils de 9 ans, puis qu'elle se serait enlevée la vie.

Un voisin a expliqué aux médias locaux qu'il avait entendu la grand-mère hurler à l'aide après avoir fait la macabre découverte des cadavres.

Selon ce que rapportent diverses sources, le corps du petit Lochlan se trouvait dans sa chambre à coucher tandis que le cadavre de la mère était à l'extérieur de la maison.

Au cours des dernières semaines, Erica Bond avait publié de nombreux textes sur les réseaux sociaux où elle expliquait devoir composer avec des problèmes de santé psychologique.

Dans une de ses dernières publications sur Facebook, la mère avait partagé une vidéo sur la prévention du suicide tout en mentionnant que la "dépression est vraie" et que "des personnes peuvent sourire toute la journée durant alors qu'en réalité, elles sont brisées à l'intérieur".

Andrew Bond, le père de Lochlan et le conjoint d'Erica, était au travail au moment où les faits se sont produits et ce n'est qu'à son retour à la maison qu'il a été mis au parfum de la terrible tragédie.

Ellen Smith, la mère d'un des meilleurs amis de Lochlan, a expliqué au média The Daily Telegraph: "Comment je vais expliquer à mon garçon que son meilleur ami est mort? Comment expliquer ça à un enfant de 13 ans? Je ne peux rien faire pour arrêter de faire couler des larmes sur le visage de mon garçon et ça risque de continuer à se produire même quand il sera de retour en classe."

Andrew Bond a réagi au drame qui avait frappé sa famille en publiant un message sur Facebook: "Les mots ne peuvent rien expliquer. Mes anges. Je les aimais profondément."

Des internautes ont pris comme cible la page de la défunte mère en y publiant des messages comme: "J'espère que tu pourris en Enfer."

L'école que fréquentait le petit Lochlan a annoncé qu'elle ferait tout en son possible pour fournir une équipe de soutien psychologique aux enseignants et aux étudiants. 

Enfin, les autorités ont déclaré que la police mènerait une enquête criminelle afin de déterminer les circonstances exactes qui ont mené à cette tragédie.

Partager sur Facebook
132 132 Partages

Source: Mirror
Crédit Photo: Courtoisie