Nouvelles : Une mère se filme en train d'agresser sexuellement ses trois enfants pour envoyer les vidéos à des pédophiles

Une mère se filme en train d'agresser sexuellement ses trois enfants pour envoyer les vidéos à des pédophiles

C'est d'une horreur indescriptible.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,538 2.5k Partages

Une mère s'est filmée en train de commettre des agressions sexuelles sur ses trois enfants afin d'envoyer les vidéos à des pédophiles dans l'espoir qu'ils tombent en amour avec elle.

La mère est originaire de la ville de Hunter et les médias ne peuvent pas dire son nom afin de protéger l'identité de ses trois enfants.

La femme a donc plaidé coupable à 7 chefs d'accusation pour avoir commis des gestes de nature sexuelle sur des enfants de moins de 10 ans.

Chaque chef d'accusation peut mener à une condamnation de prison à vie.

Une psychologue qui a examiné l'accusée a affirmé devant la Newcastle District Court que la mère n'était même pas en mesure de déterminer les vraies raisons qui l'ont poussée à agresser ses enfants, puis d'envoyer les vidéos en ligne.

Les accusations portées contre la mère sont extrêmement graves.

Le procureur de la Couronne, Paul Marr, a expliqué au juge Phillip Mahony que la mère n'avait jamais subi de menace afin de fournir les vidéos aux pédophiles comme elle l'avait affirmé lors de ses deux premiers interrogatoires de police suite à son arrestation.

Quant à l'avocate de la défense, celle-ci a expliqué que sa cliente avait agi de la sorte dans l'espoir de plaire aux hommes à qui elle avait envoyé les vidéos.

Parmi les hommes à qui elle a envoyé les vidéos, on y retrouve un individu identifié comme étant "Daddy" qui se décrit lui-même comme étant un "pédo".

L'avocate de la défense poursuit: "Elle a envoyé les vidéos en se disant que la personne l'aimerait et voudrait être avec elle en raison des vidéos."

La mère aurait abusé sexuellement de ses trois jeunes enfants à plusieurs reprises, et ce, sur une période de plusieurs années.

Les agressions auraient cessé quelques mois avant son arrestation en 2016.

Selon ce qui a été rapporté par les médias locaux, la mère aurait tout d'abord nié les gestes qu'on lui reprochait.

Puis, lors de son deuxième interrogatoire de police, la mère aurait admis du bout des lèvres avoir posé les gestes dont on la suspectait. Toutefois, elle aurait jeté le blâme sur d'autres personnes en laissant entendre qu'elle avait agi sous le coup de la menace.

Elle aurait notamment menti à la police en affirmant qu'un homme agressait sexuellement une de ses filles et qu'il l'avait forcée à participer.

Ce n'est que quelques mois après son arrestation que la mère a fini par avouer qu'elle avait commis les crimes tout en tentant d'expliquer pourquoi elle avait agi ainsi.

La mère a depuis envoyé des lettres d'excuses à ses enfants afin de leur signifier à quel point elle regrettait les gestes qu'elle avait posés.

Elle connaîtra sa sentence dans les prochains mois.

Partager sur Facebook
2,538 2.5k Partages

Source: DailyMail
Crédit Photo: Courtoisie