Nouvelles : Une mère fait face à des accusations de cruauté après s'être filmée en train de torturer son bébé

Une mère fait face à des accusations de cruauté après s'être filmée en train de torturer son bébé

Une mère cruelle.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,317 1.3k Partages

En Caroline du Sud, une mère a été accusée de cruauté sur un enfant après que celle-ci se soit filmée en train de torturer son bébé en simulant sa noyade.

La femme de 33 ans nommée Caitlyn Alyse Hardy a été arrêtée mercredi après avoir publié sur Facebook une vidéo dans laquelle on pouvait la voir pratiquer une méthode de torture connue sous le nom de "waterboarding". Dans la vidéo, la mère verse de l'eau à deux reprises sur son bébé alors que celui-ci dort.

La mère avait visiblement cru amusant de publier des images de cette séance de torture en les accompagnant d'une légende affirmant que c'était une petite vengeance pour toutes ces fois où son bébé la réveillait en pleine nuit.

Dans la vidéo, la petite fillette se réveille en panique alors que son visage vient d'avoir été aspergé avec une bouteille d'eau.

Ce sont des internautes qui ont signalé l'incident à la police, peu après avoir visionné les images partagées par la maman.

Les policiers ont rapidement obtenu un mandat afin de procéder à l'arrestation de la mère.

La mère a été arrêtée mercredi et elle est maintenant formellement accusée de cruauté à l'égard de son enfant.

La police explique avoir procédé à son arrestation en raison d'images qu'elle a partagées sur Facebook et sur lesquelles on peut clairement la voir faire subir inutilement à son bébé un mauvais traitement à l'aide d'une bouteille d'eau.

Évidemment, les services sociaux ont aussi été alertés en lien avec l'arrestation.

Selon la police, 3 autres enfants vivaient sous le même toit que la maman.

Le shérif de Sumter County a déclaré que la mère serait jugée pour les gestes qu'elle a fait subir à son bébé de 9 mois.

La femme a payé une caution de 1500 dollars afin d'obtenir sa liberté provisoire en attente de son procès. On ignore toujours si elle a un avocat.

Partager sur Facebook
1,317 1.3k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie