Nouvelles : Une mère et sa fille se font tondre la tête parce qu'elles ont résisté à une tentative de viol.

Une mère et sa fille se font tondre la tête parce qu'elles ont résisté à une tentative de viol.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
454 454 Partages

En Inde, une mère et sa fille ont été punies parce qu'elles avaient résisté à une tentative de viol. En effet, les deux femmes ont été forcées de se faire raser la tête tandis que la police a déclaré qu'elle avait procédé à l'arrestation de 6 hommes.

C'est la police qui a dénoncé les gestes dégoûtants que la mère et sa fille ont dû subir après avoir résisté à une tentative de viol. Selon ce qu'ont déclaré les forces de l'ordre, les deux femmes ont été forcées à se faire raser la tête, puis elles ont été exhibées dans les rues de la ville.

Cet incident très controversé survient alors que l'Inde détient la très mauvaise réputation d'afficher un des taux les plus importants au monde en matière de crimes sexuels portés contre les femmes et les jeunes enfants.

C'est l'un des représentants d'un village du Bihar, Mohommad Khurshid, qui serait entré de force dans la demeure des deux victimes. L'homme aurait ensuite tenté de violer la jeune femme de 19 ans qui venait de se marier.

Or, la jeune femme et sa mère ont décidé de résister à Khurshid et ses acolytes et c'est alors que la bande d'agresseurs a trainé de force les deux femmes jusqu'à un coiffeur afin de raser leurs têtes.

Le policier Sanjay Kumar a commenté la sordide histoire en expliquant à l'AFP: "À l'heure actuelle, seuls six des suspects dans l'affaire ont été arrêtés. La police mène des opérations pour arrêter les autres, qui sont en cavale depuis cet événement."

Parmi les six hommes interpellés par la police, on y retrouve évidemment Khurshid, mais aussi le coiffeur qui a rasé de force les têtes des deux victimes.

Comme le gouvernement en Inde tente depuis quelques années à renverser la vapeur quant à l'important taux d'agressions sexuelles qui surviennent au pays, cette histoire a rapidement attiré l'attention des médias locaux.

Partager sur Facebook
454 454 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Courtoisie