Nouvelles : Une mère envoie son fils à l'école avec une chèvre... poupée sexuelle!

Une mère envoie son fils à l'école avec une chèvre... poupée sexuelle!

Oh là là...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
294 294 Partages

Une mère a réalisé un peu trop tard qu'elle avait offert une poupée gonflable à son fils. En effet, comme ce dernier participait à une crèche vivante et qu'il avait besoin d'une chèvre, la maman lui a acheté sans s'en rendre compte une poupée sexuelle qui représentait le fameux animal en question. Or, maintenant que la vérité est connue, le garçon ne veut plus quitter sa chèvre gonflable.

Il faut savoir que le petit Alfie qui n'a que 5 ans est tout simplement fou des animaux.

Sa mère, une femme d'Alloa en Écosse qui se nomme Helen Cox, explique qu'elle n'avait aucune idée que la réplique gonflable d'une chèvre qu'elle avait achetée sur Amazon se destinait à ce genre de clientèle...

Comme la mère l'explique, Amazon n'affichait pas la chèvre comme étant une poupée sexuelle, mais plutôt comme une réplique de chèvre gonflable.

De plus, comme la chèvre venait avec un costume de berger, la mère était ravie de savoir que son fils aurait tout ce qu'il lui fallait afin de bien remplir son rôle lors de la crèche vivante.

Mais lorsque son fils est revenu de l'école, la mère a compris qu'il était déjà trop tard.

Comme le petit Alfie avait expliqué à sa mère qu'il n'avait pas été capable de gonfler sa chèvre, Helen a décidé de s'en charger. Or, comme elle le raconte, elle avait l'impression que la chèvre prenait une éternité à gonfler.

Helen a donc inspecté la chèvre afin de voir si quelque chose clochait et c'est à ce moment qu'elle a réalisé qu'en fait, le trou dans lequel elle soufflait n'était pas du tout destiné à recevoir de l'air... Maintenant, on devine assez facilement la sensation de dégoût et de surprise qui a dû l'envahir!

Par la suite, Alfie a réalisé que la chèvre gonflable avait un gigantesque orifice et évidemment, il a questionné sa mère à ce sujet. Helen lui a donc dit que le trou en question servait à y stocker du papier de toilette pour la chèvre.

Puis, au cours de la soirée qui a suivi, Helen a fait des recherches sur le web et c'est alors qu'elle a découvert avec horreur que la même chèvre était vendue sur d'autres sites, mais elle était destinée à des adeptes de zoophilie.

La mère n'a toujours pas osé révéler la vérité à propos de la chèvre à son fils, car celui-ci ne veut tout simplement plus s'en départir.

Au moment de s'entretenir avec des journalistes du Mirror, la mère expliquait avec un certain amusement que son fils était probablement en train d'enfouir des blocs Lego dans son "réservoir à papier de toilette".

"Je ne sais pas si je dois pleurer ou rire! Comment je vais expliquer ça aux professeurs", de se demander la maman.

Enfin, la mère a quand même un plan pour se départir de la chèvre et pour ce faire, elle aura besoin de la complicité du petit lutin de Noël de la maison qui repose sur une étagère. Ainsi, d'ici quelques jours, il est très probable que le prochain mauvais coup du lutin de Noël sera d'avoir caché la chèvre gonflable... à jamais!

Partager sur Facebook
294 294 Partages

Source: Metro · Crédit Photo: Courtoisie