Nouvelles : Une médecin de 28 ans enceinte de 8 mois décède de la COVID-19

Une médecin de 28 ans enceinte de 8 mois décède de la COVID-19

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il s'agit d'une des nouvelles les plus tristes de la semaine et elle nous vient d'Algérie où une médecin de 28 ans enceinte de 8 mois est morte du coronavirus ce vendredi. Une histoire qui a fait le tour du pays.

C'est BFM TV qui rapporte cette bien triste nouvelle. En effet, la médecin Wafa Boudissa est décédée ce vendredi alors qu'elle était enceinte de 8 mois. La chaîne de télévision explique que le directeur de l'hôpital de Ras el Oued où elle travaillait lui a refusé sa demande de congé. Il a par la suite perdu son emploi en raison de cette histoire qui a explosé au grand jour et qui a suscité une grande émotion dans l'ensemble de l'Algérie. C'est le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, qui l'a lui-même démis de ses fonctions. 

BFM TV indique qu'une enquête a été ouverte pour faire la lumière complète sur cette affaire et elle est mené par l'inspecteur général du ministère de la Santé. La chaîne de télévision précise que s'il y a des preuves qu'une faute grave a entraîné le décès de la Dre Wafa Boudissa, la ou les personnes responsables pourront être accusées d'homicide par négligence.

Le décès de la Dre Wafa Boudissa a bouleversé ses collègues qui avaient tout tenté pour qu'elle puisse être en congé, raconte BFM TV. De nombreux Algériens ont également exprimé leur indignation sur les médias sociaux. Cette affaire est donc loin d'être terminée et la condamnation du ou des responsables risque de tenir en haleine le pays.

Au moment d'écrire ces lignes, l'Algérie compte 7019 cas, dont 548 décès et 3507 guérisons. BFM TV précise que 19 décès au sein du personnel médical algérien sont à déplorer.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFM TV · Crédit Photo: Adobe Stock