Nouvelles : Une marionnette trans pour expliquer l'identité de genre aux enfants
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Une marionnette trans pour expliquer l'identité de genre aux enfants

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
7 7 Partages

La fondation Jasmin Roy - Sophie Desmarais, une fondation québécoise luttant contre l'intimidation et la cyberintimidation, a lancé une série de capsules sur son site Internet visant à faire comprendre les problématiques vécues par les transgenres à l'aide d'une poupée trans. 

Julia, une marionnette d'âge scolaire, devient alors Julien parce qu'il a toujours senti au plus profond de son coeur qu'il était un petit garçon.

Pour aider les parents, les enseignants, mais aussi pour ouvrir la discussion avec les enfants, la fondation a créé quatre fascicules différents: 

  • Fascicule 1 : Les apprentissages sociaux et émotionnels au service des enfants en processus d’affirmation identitaire
  • Fascicule 2 : Sensibiliser les enfants pendant la période de petite enfance sur les questions liées au genre, à l’identité de genre et à l’expression de genre 
  • Fascicule 3 : Accompagner l’enfant pendant la période de petite enfance sur les questions liées au genre, à l’identité de genre et à l’expression de genre
  • Fascicule 4 : Accompagner l’élève pendant la période de petite enfance sur les questions liées au genre, à l’identité de genre et à l’expression de genre  

En point de presse mercredi, le fondateur et président de la fondation, Jasmin Roy, a expliqué aux médias que le concept chercher à développer des compétences émotionnelles et sociales pour les enseignants, les parents et les jeunes qui sont des personnes significatives dans le vie d'enfants en pleine exploration de leur identité de genre ou de son expression. La marionnette Julia serait même inspirée du personnage autiste Julia dans la populaire émission anglophone pour enfants, Sesame Street.

Voici les capsules vidéos adressées aux enfants qui ont été mises en ligne sur YouTube et diffusées sur le site internet de la fondation. Les vidéos existent aussi en anglais. 

Mais les réactions n'ont pas du tout été celles espérées par la fondation. 

« C'est de la propagande pour sexualiser et traumatiser nos enfants » a écrit un internaute. 

« Vraiment tu es égaré perverti corrompu, vite à l’envers; tu n’as pas honte Jasmin de faire ce que tu fais? Jésus est ta solution mais il est peut être déjà trop tard pour toi... Ça pas de bon sens faire ça à des enfants, tu seras juge plus durement; j’aimerais pas être dans tes bobettes quand tu mourras », a écrit un autre. 

« Arrêtez de jouer dans la tête des enfants. Faites les jouer dehors et donnez leurs de l'amour, c'est tout ce dont ils ont besoin », ajoute un troisième. 

D'autres ont tout de même bien accueilli l'initiative. 

« C’est certain qu’après les avoirs regardés je les montre à ma fille demain!! Tellement une bonne idee! Je vais aussi lire les fascicules car je ne sais pas tjrs quoi répondre à ma fille en attendant la première visite médicale avec des spécialistes!! Merci Jasmin!! » a commenté une maman. 

Partager sur Facebook
7 7 Partages

Source: Fondation Jasmin Roy - Sophie Desmarais
Crédit Photo: Capture d'écran