Nouvelles : Une jeune mère de famille meurt six heures après que les médecins lui aient dit que tout allait bien

Une jeune mère de famille meurt six heures après que les médecins lui aient dit que tout allait bien

Une grande erreur de diagnostic.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
270 270 Partages

Il s'agit d'une histoire terriblement triste qui s'est déroulée en Angleterre il y a peu de temps, une jeune mère meurt six heures après que les médecins lui annoncent que tout allait bien. Une véritable tragédie.

C'est le site web d'information et de divertissement britannique le Mirror qui rapporte cette nouvelle qui fait froid dans le dos tant elle montre que les médecins ne sont pas parfaits et peuvent se tromper dans leur diagnostic. En effet, en Angleterre, dans la ville de Gloucester, une jeune mère meurt six heures après que les médecins lui annoncent que tout allait bien. Une véritable tragédie qui aurait pu être évitée si la mère en question avait été plus transparente avec les médecins. En effet, ses petits secrets lui ont coûté la vie.

Ainsi, le Mirror explique que cette mère en question c'est Jennifer Cowle 31 ans qui s'est rendu compte qu'elle avait de grandes difficultés respiratoires. Elle a donc décidé d'appeler les secours pour être transportée à l'hôpital de toute urgence. Ces derniers ont été très réactifs et elle arrive à l'hôpital très rapidement. Malheureusement dans l'ambulance, elle ne dira pas aux personnes qui l'ont pris en charge qu'elle avait ingurgité de fortes doses de paracétamol et de codéine. Ainsi, les médecins ont fait complètement un autre diagnostic.

En effet, sans savoir qu'elle avait trop ingurgité de ces substances, les médecins ont pensé qu'elle faisait une crise d'anxiété également appelé crise de panique raconte le Mirror. Les médecins lui ont donc dit que cela ne servait à rien qu'elle reste à l'hôpital, selon eux elle avait simplement besoin de prendre un peu de repos.

Elle décide d'écouter les médecins et s'en va chez sa mère se reposer un peu explique le Mirror mais seulement six heures à peine après qu'elle soit sortie de l'hôpital, elle fait un malaise dont elle ne se relèvera pas. C'est la surprise générale pour toute sa famille qui ne comprend pas comment elle a pu s'écrouler ainsi alors qu'elle venait de sortir de l'hôpital. 

Et bien le Mirror explique qu'elle a fait simplement une overdose. En effet, après son décès, les médecins ont retrouvé 5,3 milligrammes de codéine dans son sang alors que déjà à partir de 2 à 3 milligrammes, la vie d'une personne peut être en danger. Les médecins ont également retrouvé 353 milligrammes de paracétamol dans son  sang, c'est en dessous de la surdose fatale de 600 milligrammes explique le Mirror mais c'est la combinaison codéine et paracétamol qui lui a été fatal. 

Il s'agit d'une histoire terriblement triste et sa famille cherche à comprendre pourquoi elle a décidé de prendre autant de médicaments. Elle l'a soupçonné d'être déprimé et de ne plus avoir la force de faire tout ce qu'elle doit faire dans la vie. L'arrivée de son enfant fut difficile et depuis ce temps-là, elle n'a jamais vraiment réussi à s'en sortir. Malheureusement, elle n'en a pas parlé à ses proches avant qu'il ne soit trop tard. Toutes nos pensées vont à sa famille qui doit être terriblement traumatisée par cette disparition soudaine qui laissera forcément des traces indélébiles. 

Partager sur Facebook
270 270 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Unsplash