Nouvelles : Une jeune fille de 14 ans publie un dernier message bouleversant sur Facebook avant de se suicider.

Une jeune fille de 14 ans publie un dernier message bouleversant sur Facebook avant de se suicider.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1 1 Partages

À Perth, en Australie, une adolescente de 14 ans a été retrouvée morte après qu'elle ait publié sur Facebook un alarmant cri du coeur.

La mort de l'adolescente a causé une onde de choc dans son entourage, étant donné que celle-ci était réputée comme étant une personne très joyeuse et amusante.

La jeune Rochelle Pryor a laissé un message troublant sur les réseaux sociaux avant de s'enlever la vie en déclarant: "Une fois que je serai partie, l'intimidation et le racisme prendront fin."

C'est le 10 janvier dernier que Rochelle est décédée, soit 10 jours après que son père l'ait trouvée inconsciente dans son lit.

Le message poignant qu'elle avait publié sur les réseaux sociaux n'avait reçu qu'une seule réponse.

Selon la mère de Rochelle, le comportement de l'adolescente aurait soudainement changé en août dernier, suite à une dispute à l'extérieur de l'école. 

Suite au décès de Rochelle, de nombreux hommages en provenance d'amies et de proches ont commencé à apparaître.

Une amie a notamment déclaré qu'elle serait intervenue si elle avait su que de telles idées noires habitaient son esprit.

La mort de Rochelle met aussi la lumière sur un grave problème auquel les autorités font actuellement face, car il s'agit de la cinquième jeune fille autochtone à s'enlever la vie en moins de deux semaines en Australie.

De plus, une autre jeune fille autochtone de 12 ans est actuellement hospitalisée suite à une tentative de suicide.

Selon les autorités, les cas d'intimidation à l'égard des autochtones ont grimpé en flèche au cours de la dernière année et c'est là une problématique à laquelle il faudra sérieusement s'attaquer.

Souhaitons que la disparition de Rochelle lance une alerte ultime afin que les autorités mettent en place tout ce qu'il faut afin de freiner cette augmentation de cas d'intimidation.

Partager sur Facebook
1 1 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Courtoisie