Nouvelles : Une jeune femme poignarde son chat à plus de 20 reprises avant de le jeter du balcon

Une jeune femme poignarde son chat à plus de 20 reprises avant de le jeter du balcon

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une jeune femme a été retrouvée coupable d'avoir poignardé son chat à 20 reprises avant de le jeter d'un balcon.

Celina Shead, 19 ans, a été arrêtée à Dee Why, sur les plages du nord de Sydney, après qu'un voisin inquiet ait communiqué avec les services d'urgence.

À son arrivée sur les lieux vers 8h20 mercredi, la police a retrouvé le corps du chat âgé de 11 ans nommé Ginger à l'extérieur du deuxième étage du bloc où vivait la jeune femme.

Shead a été menottée et emmenée à l'hôpital Northern Beaches pour une évaluation psychologique.

La jeune femme a dû faire face à un refus quant à sa demande de liberté sous caution par le tribunal local de Manly jeudi et elle doit maintenant faire face à de graves accusations pour torture, pour avoir porté des coups mortels à un animal et pour cruauté envers les animaux.

Le tribunal a aussi précisé qu'elle avait été condamnée pour 30 crimes non liés, et ce, par le même tribunal, une semaine auparavant.

Lors de cette comparution précédente, Shead avait fait face à de nombreux chefs d'accusation de lésions corporelles, de voies de fait, de vol et de dommages matériels, ainsi que de vol à l'étalage, de résistance à son arrestation et d'avoir été armée avec l'intention de commettre un crime.

La jeune femme avait aussi été reconnue coupable d'avoir enfreint une ordonnance de la cour prise au nom de son père, le gourou du marketing Rowan Shead.

Celina Shead avait été condamnée à une peine de 12 mois qu'elle devait purger dans la communauté tout en respectant l'ordonnance de la cour demandée par son père.

Elle devait aussi s'abstenir de consommer de la drogue et de l'alcool, en plus de s'engager à recevoir des traitements liés à des problèmes de santé psychologique au Northern Beaches Medical Centre.

La jeune femme, qui portait un t-shirt, un pantalon de survêtement et qui ne portait pas de chaussures alors qu'elle était menottée au tribunal jeudi, devra passer la nuit en prison et pour comparaître de nouveau vendredi.

Lorsque son avocat a évoqué jeudi la possibilité d'une demande de remise en liberté sous caution immédiate, le magistrat Mark Richardson a aussitôt pointé du doigt l'ordonnance "très stricte" de la semaine dernière: "Son comportement est complètement hors de contrôle... cela ne fait que continuer sans cesse".

Quant au pauvre chat Ginger, celui-ci a été récupéré par des policiers qui l'ont remis à des bénévoles de la RSPCA. Selon un vétérinaire qui l'a examiné, l'animal aurait été poignardé 20 fois.

Un deuxième chat a été sauvé par la police et celui-ci a aussi été confié aux soins de la RSPCA.

Le père de l'accusée a déclaré au Daily Mail Australia que sa fille avait de graves antécédents de problèmes de santé mentale.

Ni lui ni les sœurs de Shead n'étaient à la maison au moment où l'animal aurait été poignardé et M. Shead ignorait qu'elle avait été inculpée jusqu'à jeudi matin. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Capture d'écran