Nouvelles : Une infirmière est suspectée d'avoir tué 8 bébés dans les hôpitaux où elle travaillait.

Une infirmière est suspectée d'avoir tué 8 bébés dans les hôpitaux où elle travaillait.

Une importante enquête est en cours.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
34 34 Partages

Une infirmière qui travaillait dans une unité de néonatalogie a été arrêtée, car on la suspecte d'avoir causé la mort de 8 bébés. La femme est aussi suspectée d'avoir tenté de tuer six autres bébés et voilà que les enquêteurs ont découvert qu'elle aurait travaillé dans un deuxième hôpital.

La femme de 28 ans nommée Lucy Letby a été arrêtée mardi et la police croit qu'elle pourrait être connectée à 17 morts d'enfants au Countess of Chester Hospital en 2015 et en 2016.

Des enquêteurs ont été aperçus à Chester en train de fouiller de fond en comble la demeure de l'infirmière ainsi que celle de ses parents à Hereford.

La suspecte était au centre d'une enquête qui durait depuis un an. L'enquête se penchait sur plusieurs morts suspectes de bébés ainsi qu'une quinzaine d'incidents qui n'avaient pas été mortels dans l'unité néonatale où travaillait Letby.

Mercredi, on apprenait que la police demandait la collaboration de la Liverpool Women's Hospital, car Letby y aurait travaillé après avoir terminé ses études en 2011.

Dans l'éventualité où Letby serait accusée des meurtres des 8 bébés, cela ferait d'elle la tueuse d'enfants la plus prolifique de l'histoire de la Bretagne.

La fondation de la Liverpool Women's NHS a tenu à s'adresser au public en affirmant: "Une travailleuse de la santé est actuellement impliquée dans une enquête de police pour des événements qui auraient pu avoir lieu au Liverpool Women's Hospital pendant sa formation."

La direction de l'hôpital a donc expliqué qu'elle coopérait actuellement avec les enquêteurs tout en procédant à une révision complète de tous les dossiers en néonatalogie, et ce, au cours de la période où Letby y travaillait.

Au moment d'écrire ces lignes, rien ne laissait croire qu'un incident impliquant Letby aurait pu avoir lieu au Liverpool Women's Hospital.

Selon les collègues de Letby, la jeune infirmière avait une drôle de personnalité, mais elle semblait avoir un coeur d'or.

La jeune femme avait même été le visage d'une campagne qui visait à amasser des fonds pour son unité de néonatalogie. La campagne était parvenue à amasser plus de 3 millions d'euros.

Sans grande surprise, les nombreux collègues et amis qui ont bien voulu s'adresser aux médias locaux ont tous confié être sous le choc suite à la nouvelle de l'arrestation de Letby.

L'enquête policière se poursuit et jusqu'ici, les éléments indiquent que le taux de décès à l'hôpital où travaillait Letby avait étrangement effectué une augmentation considérable dès l'année de son embauche.

De nombreux experts décortiquent actuellement chaque dossier de mort suspecte.

Partager sur Facebook
34 34 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie