Nouvelles : Une fillette de 10 ans développe un syndrome inflammatoire très rare après avoir lutté contre la COVID-19.

Une fillette de 10 ans développe un syndrome inflammatoire très rare après avoir lutté contre la COVID-19.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une fillette de dix ans de la Colombie-Britannique est un des seuls cas d’enfants au pays qui ont développé un syndrome inflammatoire multisymptôme, une complication qui survient très rarement chez les patients qui ont lutté contre la COVID-19.

Les parents de Jillian Rondeau ont expliqué à CTV qu’après avoir été infectée à l’école au début du novembre, leur fillette avait peu de symptômes liés au nouveau coronavirus et elle semblait même se rétablir assez rapidement.

Or, le père de Jillian, Jean-Marc Rondeau a confié que les choses ont pris une tournure très inquiétante le 10 décembre, alors que la fillette a développé une forte fièvre, pour ensuite commencer à vomir et à perdre connaissance.

Les experts affirment que le syndrome inflammatoire multisymptôme survient généralement un mois après un diagnostic de COVID-19 et on retrouve parmi les nombreux symptômes qui se manifestent de la fièvre, des éruptions cutanées, et des problèmes gastro-intestinaux.

Le Dr Kevin Harris, cardiologue pédiatrique au B.C. Children’s Hospital, a expliqué à CTV : « Cela peut affecter d’autres systèmes organiques, y compris le cœur, et ce sont les cas les plus graves . Certains enfants peuvent avoir besoin d’être hospitalisés, ils s’en remettent relativement rapidement et, dans d’autres cas, on détecte une infection très grave chez des enfants qui ont parfois besoin d’aller à l’unité de soins intensifs. »

Suite à son diagnostic, la petite Jillian a été transférée à l’hôpital pour enfants B.C. pour y être soignée. Son père a confié avoir eu très peur à partir de cet instant : « C’était extrêmement effrayant, surtout ce samedi-là, quand on pouvait voir les machines fonctionner, sa tension artérielle si basse et son rythme cardiaque si élevé. » La mère de Jillian est restée aux côtés de sa fille tout au long de son hospitalisation qui a duré 10 jours. Comme l’a souligné Jean-Marc Rondeau, ce séjour aurait très bien pu se prolonger : « Si elle avait eu de la fièvre ou des symptômes au cours de la fin de semaine, nous aurions certainement séjourné à l’hôpital pour les fêtes. »

La famille de Jillian a décidé de partager leur histoire afin de sensibiliser les autres familles aux dangers liés à la COVID-19.

Enfin, le Dr Harris a lancé un dernier conseil aux parents en déclarant : « S’ils ont des choses comme une fièvre prolongée, alors ils devraient consulter leur médecin, et c’est aux médecins d’en être conscients et de faire le diagnostic. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran