Nouvelles : Une femme se retrouve avec un trou dans son nez après être allée 6 fois par semaine au salon de bronzage

Une femme se retrouve avec un trou dans son nez après être allée 6 fois par semaine au salon de bronzage

Une histoire bouleversante.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une mère de famille qui était devenue accroc au salon de bronzage a décidé de partager son expérience après avoir contracté un cancer de la peau. Une histoire complètement déroutante qui met en lumière les dangers d'une telle pratique.

C'est Metro News qui rapporte l'histoire de Rebekah Rupp, une enseignante de 41 ans qui vit dans la petite ville de Morrison dans l'Oklahoma. Elle avait l'habitude de se rendre plusieurs fois au salon de bronzage par semaine. Parfois, cela pouvait monter jusqu'à 6 fois par semaine. Malheureusement, elle n'avait pas pris l'habitude de protéger sa peau adéquatement. Résultat ? Elle va se retrouver avec une excroissance qui va s'avérer être un cancer de la peau. Par la situation, elle va même se retrouver avec un trou dans le nez après sa chirurgie. Une image assez difficile à regarder.

Heureusement, Metro News explique qu'aujourd'hui, Rebekah Rupp va beaucoup mieux et qu'elle ne va plus au salon de bronzage. Mieux encore, elle affirme ne jamais sortir sans crème solaire. Elle regrette de ne pas avoir pris au sérieux les recommandations de son entourage qui lui disait qu'elle se mettait en danger en allant autant de fois au salon de bronzage. Cela était devenu tout simplement une addiction comme peut l'être n'importe quelle drogue, elle n'arrivait pas à s'en passer à un tel point que sa santé en a payé le prix fort.

Dans une publication sur Facebook, elle s'est dite surprise que son histoire recueille autant d'attention de la part des médias. «Lorsque j'ai demandé si quelqu'un pouvait partager mon histoire dans les médias, je ne m'attendais pas à une couverture médiatique aussi importante. Si j'ai partagé mon histoire, ce n'est pas pour avoir de l'attention, mais plutôt sensibiliser les gens sur les effets néfastes du cancer de la peau. Le message que je voulais faire passer était de bien se protéger, de mettre de la crème solaire et de porter un chapeau».

Metro News explique qu'en partageant son expérience, Rebekah Rupp veut également inciter les gens à se faire dépister lorsqu'ils ont un doute concernant un problème de peau. Un message universel qui on l'espère sera entendu par le plus grand nombre.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Metro News
Crédit Photo: Courtoisie