Nouvelles : Une femme se filme avec son bébé mort né dans les bras pour dénoncer les problèmes de l'hôpital

Une femme se filme avec son bébé mort né dans les bras pour dénoncer les problèmes de l'hôpital

La vidéo est à briser le coeur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
442 442 Partages

Maricel Prado, une femme de 30 ans de Perth, en Australie, était enceinte de 38 semaines quand elle est arrivée à l'hôpital dans d'atroces douleurs, en février dernier. 

Sa petite fille Ysabella devit naître en santé, mais elle est morte née deux heures plus tard. 

«J'ai essayé de rester forte, mais je ne le pouvais pas», a déclaré Maricel en entrevue à 7News. 

C'est que Maricel et son mari Dennis essayaient d'avoir un enfant depuis un bon moment. Ils ont finalement réussi après une deuxième tentative de fécondation in vitro. 

Le couple était tellement heureux d'avoir enfin leur premier enfant. 

Quand Maricel a commencé à avoir des douleurs intenses, elle est à l'hôpital. Mais le médecin voulait la retourner chez elle pour qu'elle attende encore un peu. 

Mais Maricel a insisté pour rester à l'hôpital quand ses douleurs se sont empirées. Une infirmière a donc décidé de lui donner de la morphine. 

«Elle m'a demandé si je voulais de la morphine et j'ai dit oui. Je n'ai rien demandé parce que je lui faisais confiance», a expliqué Maricel. 

Dans une publication Facebook, Maricel avait écrit:

«Alors que j'étais à l'hôpital pour mon accouchement, j'ai senti que les sages-femmes ne surveillaient pas mon bébé et moi-même, comme ils auraient dû le faire surtout après qu'on m'ait administré de la morphine. Mais je pensais que je devais faire confiance au personnel de l'hôpital pour prendre soin de moi et de notre bébé. Il nous est difficile d'accepter le fait que nous croyons que la mort de notre bébé aurait pu être évitée.»

Maricel a même partagé une vidéo d'elle tenant dans ses bras son bébé mort né en guise de message aux futurs parents. 

Une enquête interne a permis de déterminer que plusieurs facteurs ont causé la mort de la petite  Ysabella, incluant un manque de personnel dans l'hôpital, un problème de communication et des difficultés administratives. 

Le directeur de l'hôpital a offert ses sincères condoléances publiquement au couple. 

Un bien mince consolation pour Maricel. La jeune femme veut maintenant faire connaître son histoire pour informer les futurs parents, mais aussi pour mettre une pression sur les hôpitaux afin qu'ils améliorent leurs services de maternité. 

Mais elle sait que pour elle, il est déjà trop tard. 

Un moment fort en émotions...

Voici l'émouvant moment en vidéo: 

Partager sur Facebook
442 442 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Capture d'écran