Nouvelles : Une femme noire tuée dans sa propre maison par un policier blanc au Texas

Une femme noire tuée dans sa propre maison par un policier blanc au Texas

Une véritable honte.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

On tient sans aucun doute une des pires tragédies du weekend et elle nous vient des États-Unis où une femme noire a été tuée dans sa propre maison par un policier blanc.

C'est CNN qui rapporte l'histoire de Atatiana Koquice Jefferson, une jeune femme noire de 28 ans qui s'est fait tuer dans sa propre maison par un policier blanc dans la ville de Fort Worth au Texas. Selon les informations relayées par la chaîne de télévision, les autorités ont été appelées par un voisin qui a dit voir sa porte d'entrée ouverte. Une fois arrivés sur place, les policiers constatent que la maison est ouverte et voit Atatiana Koquice Jefferson. L'un d'entre eux a le réflexe de sortir son arme et de lui tirer dessus quasiment instantanément. Un événement dramatique qui a eu lieu ce samedi aux alentours de 2h30 du matin.

CNN raconte que selon les images filmées par la caméra placée sur le corps du policier en question. Il aurait crié à Atatiana Koquice Jefferson «Montre-moi tes mains! Montre-moi tes mains» et a tiré à travers la fenêtre. Autrement dit, il ne lui aurait laissé que très peu de chances de pouvoir prouver qu'elle était bien chez elle. Par la suite, la chaîne de télévision raconte que des soins lui ont été prodigués, mais il était déjà trop tard, la jeune femme va mourir chez elle.

Toujours selon les informations de CNN, l'identité du policier en question n'a pas été révélée. On sait simplement qu'il avait joint les rangs de la police de Fort Worth en avril dernier. Il est suspendu depuis l'ouverture de l'enquête. Le plus triste dans cette histoire c'est qu'Atatiana Koquice Jefferson était aimé du voisinage. D'ailleurs, le voisin qui a appelé la police dit regretté d'avoir prévenu les autorités. Il ne pouvait pas se douter que son coup de téléphone ait une conséquence si violente. C'est ce qu'on appelle une véritable tragédie.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CNN · Crédit Photo: Adobe Stock