Nouvelles : Une femme handicapée craint pour sa sécurité lorsque son chien-guide a “littéralement figé” en raison de feux d'artifice.

Une femme handicapée craint pour sa sécurité lorsque son chien-guide a “littéralement figé” en raison de feux d'artifice.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une femme handicapée a eu très peur pour sa sécurité lorsque son chien-guide a "littéralement figé" en raison de feux d'artifice.

La femme en question, qui se nomme Ellen Watson et qui travaille en tant que greffière à la Chambre des communes, a partagé une vidéo de son beau labrador, Skipp, alors que celui-ci tremble de peur suite à l'explosion de feux d'artifice.

Même si les feux d'artifice sont communs à cette époque de l'année, Ellen a expliqué qu'ils ont explosé en fin d'après-midi, de sorte que ni elle ni Skipp n’avaient été préparés pour des détonations aussi fortes.

Watson a publié sur Twitter une photo de son chien Skipp tout en déclarant: "C'est mon chien-guide, sur le chemin du retour du travail à 17 heures. Il tremble de peur après des explosions de feux d'artifice à proximité. Non seulement les feux d'artifice causent-ils une détresse extrême pour les chiens et les humains, mais ils présentent aussi un risque pour la sécurité des gens handicapés. Il faut que ça s'arrête. Les feux d'artifice doivent être réglementés".

La diplômée de l'Université de Sheffield a expliqué qu'elle avait pris la vidéo alors qu'elle rentrait du travail à 17 heures le lundi 4 novembre.

Ellen essayait de tirer Skipp jusqu'à l'endroit où elle s'était installée dans la rue, mais le chien effrayé résistait. Elle a finalement réussi à le mettre à ses pieds, mais le chien-guide a toujours refusé de se déplacer, laissant Ellen vulnérable.

À la suite de l'incident, Ellen a changé son horaire de travail pour le reste de la semaine afin de s'assurer qu'elle et Skipp seraient à la maison avant la tombée de la nuit, et ce, afin d'être en mesure d'éviter les feux d'artifice.

Ellen espère maintenant que des règlements plus stricts concernant la vente de feux d'artifice seront adoptés.

Le propriétaire du chien a souligné que la panique ressentie par Skipp après avoir entendu les feux d'artifice n'était pas commune chez les chiens de type Labrador, tout en précisant dans des "circonstances normales", il était "un chien-guide incroyable". Enfin, le chien a même son propre compte Twitter pour partager ses faits saillants.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Unilad · Crédit Photo: Capture d'écran