Nouvelles : Une femme est accusée du meurtre de sa mère de 86 ans après l'avoir laissée sur une chaise pendant un an

Une femme est accusée du meurtre de sa mère de 86 ans après l'avoir laissée sur une chaise pendant un an

Une histoire horrible!

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
402 402 Partages

Doreen Shufflebotham, 86 ans, est morte le 6 septembre 2016 après avoir eu plusieurs ennuis de santé. Elle avait une fracture du fémur qui est devenue infectée, un embolisme pulmonaire, une thrombose veineuse profonde et une méningite. 

«Les experts médicaux estiment que Doreen ne s'est pas levée de sa chaise pendant 8 à 12 mois», a déclaré la police. 

Trois jours après la mort de Doreen, Linda Farr, sa fille de 68 ans, a été arrêtée puis reconnue coupable de négligence criminelle ayant causé la mort. Elle a été condamnée à 20 mois d'emprisonnement avec sursis, lundi. 

Des voisins ont confié aux médias qu'ils ignoraient qu'une deuxième personne vivait dans cette résidence de Stoke-on-Trent, en Angleterre. 

Une autre voisine a dit qu'elle a été infestée par des mouches après la mort de Doreen. 

«Je savais que sa mère vivait avec elle, mais seulement par d'autres personnes qui me l'ont dit. Je l'ai vue quatre ou cinq fois et je lui ai parlé deux ou trois fois. Elle m'a dit qu'elle recherchait un endroit plus petite parce qu'elle n'avait pas besoin de deux chambres et qu'elle n'aimait pas l'endroit et j'étais la seule personne avec qui elle parlait», a-t-elle raconté. 

«La police m'a interrogée et ma chambre de devant s'est remplie de mouches vertes et de mouches bleues, j'ai dit, "elles sont à cause d'un cadavre". Elels ont commencé à apparaître dans ma pièce de devant - ce n'est pas le genre de choses qui se produisent à moins qu'il y ait un corps.»

«La chaise sur laquelle sa mère était assise, ils l'ont emportée dans un récipient en plastique - vous n'avez pas besoin d'être un scientifique pour comprendre qu'elle était morte depuis un moment.»

Beryl Bennison, un potier à la retraite de 82 ans qui vit dans le quartier depuis 24 ans, a dit que Linda vivait en ermite. 

«La famille d'avant est déménagée puis une mère et sa fille sont arrivées mais on ne les voyait jamais. Elles étaient là depuis dix ans. J'ai vu la fille aller au centre-ville le matin, mais elle ne parlait jamais à qui que se soit.»

Mais la peine infligée à Linda n'est pas assez sévère selon les résidents. 

«Y a-t-il une justice dans ce monde?» demande Jodie Bagnall sur les médias sociaux. «Elle a tué sa propre mère et s'en sort! C'est horrible! Je donnerais tout pour ravoir la mienne.»

«Une sentence avec sursis pour avoir causé une mort douloureuse et lente! Les gens sont emprisonnés plus longtemps pour avoir volé une boîte de chocolats», s'insurge Lisa Hannon.

Partager sur Facebook
402 402 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran