Nouvelles : Une femme est accusée d'avoir fait de son frère un esclave.

Une femme est accusée d'avoir fait de son frère un esclave.

Les deux accusés comparaîtront le 11 mai.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un homme a dénoncé sa soeur et son beau-frère après leur avoir servi d’esclave pendant plusieurs années.

C’est dimanche dernier que l’individu d’une cinquantaine d’années s’est rendu à la gendarmerie de Pont-Saint-Esprit afin de rapporter l’histoire d’horreur qu’il a vécue au cours d’une longue période de temps.

Selon ce que France Bleu Gard Lozère a indiqué, l’homme est un ancien ouvrier agricole qui est parvenu à s’enfuir lors du week-end dernier. Au cours de ce long cauchemar, l’homme a subi régulièrement de la violence.

Ce serait à la suite d’un accident de travail que l’homme a dû emménager chez sa sœur et son beau-frère. Après être devenu l’homme à tout faire de la maison, l’ancien ouvrier s’est retrouvé sous l’emprise de ses hôtes.

Le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, a expliqué à France Bleu que l’homme était condamné à vivre dans un local qui lui servait de chambre et qu’il lui était interdit de sortir.

La sœur et le beau-frère profitaient aussi de son allocation d’adulte handicapé afin de payer les dépenses de la maison et leurs vacances.

À la suite de son passage chez les gendarmes, l’homme a aussitôt été transféré dans un hôpital afin de recevoir des soins pour des hématomes et des brûlures.

Le procureur Eric Maurel a expliqué à France 3 : « Cet homme a été réduit en servitude pendant des années par sa sœur et le mari de celle-ci. Et quand je dis réduit en servitude, nous sommes à la limite de l'esclavage. »

La sœur et le beau-frère ont été incarcérés jeudi soir et ceux-ci devront répondre à des accusations de « réduction en servitude ».

Alors que les deux accusés pourraient faire l’objet d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans, en plus d’une amende de 300 000 euros, ceux-ci disent avoir l’intention de se défendre.

Enfin, les deux accusés comparaîtront le 11 mai.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Capture d'écran