Nouvelles : Une femme brûle son mari vivant car il refusait de lui donner le mot de passe de son téléphone.

Une femme brûle son mari vivant car il refusait de lui donner le mot de passe de son téléphone.

Vraiment très intense.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
500 500 Partages

Ilham Cahyani, une femme de 25 ans originaire de l'Indonésie, a demandé le mot de passe du téléphone mobile de son mari Dedi Purnama, 26 ans, alors qu'il travaillait à réparer le toit de leur résidence. 

L'homme a refusé et une dispute a éclaté entre le couple. Frustrée, Ilham Cahyani a recouvert son mari d'essence puis elle l'a mis en feu en utilisant un briquet. Le pauvre Dedi Purnama a été brûlé vivant et a dû souffrir terriblement jusqu'à sa mort, deux jours plus tard. 

Le chef de police d'East Lombok, Made Yogi, a dit que les choses se sont réellement envenimées quand Dedi Purnama est descendu du toit pour aller frapper sa femme. 

Un témoin identifié sous le nom Oji par les médias locaux a dit qu'il s'est déplacé sur les lieux de toute urgence quand il a remarqué les flammes. Il voulait aider à éteindre le feu, mais il ne savait pas que la jeune femme avait enflammer elle-même son mari. 

Des photos des blessures de Dedi Purnama ont été rendues publiques afin de montrer la gravité des actes de sa femme. Même si l'homme a été soigné pendant deux jours à l'hôpital de la région, il n'a pas survécu à l'attaque. Il est décédé deux jours après avoir été brûlé vivant par sa femme. 

Cela a dû être terriblement souffrant pour l'homme qui a eu la peau brûlée de façon aussi intense!

Ilham Cahyani a été arrêtée et elle était toujours en prison au poste de police régional d'East Lombok au moment d'écrire ces lignes. On ignore toutefois si elle sera formellement accusée ou quelles seront les accusations retenues contre elle. 

L'enquête se poursuit toujours alors que la police doit toujours interroger plusieurs autres témoins et les voisins du couple. 

Comme il s'agit d'une histoire en développement, nous vous tiendrons informés des plus récents développements dans cette histoire dès que nous aurons plus de détails à ce sujet. 

Partager sur Facebook
500 500 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Capture d'écran