Nouvelles : Une femme âgée doit se faire amputer les pieds et les mains parce que son violeur l'avait attachée trop fort.

Une femme âgée doit se faire amputer les pieds et les mains parce que son violeur l'avait attachée trop fort.

C'est inhumain.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
932 932 Partages

Un violeur et cambrioleur avait ligoté sa victime de 69 ans si fort que les docteurs n'ont pas eu le choix de lui amputer les mains et les pieds.

Le cambrioler et violeur de 31 ans, Charles Allen Rickman, avait attaqué la femme en octobre 2017. C'est aux petites heures du matin que l'homme avait frappé à la porte de sa victime en se faisant passer pour un motocycliste qui avait besoin d'aide. L'homme avait prétexté avoir besoin de faire un appel.

La femme avait alors accepté de lui prêter son téléphone cellulaire, mais au moment où elle s'apprêtait à lui remettre, c'est là que Rickman en a profité pour la neutraliser et s'introduire dans sa demeure de Bentonville en Arkansas.

Le criminel a ensuite ligoté les pieds et les mains de sa victime tout en la menaçant à plusieurs reprises de la tuer.

Pour ajouter à l'horreur, Rickman aurait aussi battu sa victime au dos en se servant d'un objet. La victime pense qu'il aurait pu s'agir d'une ceinture.

Rickman aurait fait des noeuds si serrés que ceux-ci ont causé des lésions et des infections sur les mains et les pieds de la victime.

Lorsque la victime est arrivée à l'hôpital, l'infection était si avancée qu'elle menaçait de causer la mort de la femme et ainsi, les médecins n'ont pas eu le choix de procéder à des amputations.

En tout, deux chirurgies ont été nécessaires afin d'amputer les mains et les pieds de la victime.

La femme a expliqué que l'homme l'a surprise par derrière et qu'il était très fort. La femme n'a pas caché qu'elle avait beaucoup craint pour sa vie lors de l'agression.

Celle-ci a dû passer trois mois à l'hôpital suite à l'attaque.

Quant à Rickman, ce dernier n'a pas nié les crimes dont on l'accuse et il a expliqué devant le juge qu'il avait consommé des drogues dures la veille avant de commettre ces gestes horribles.

L'homme a aussi affirmé ne se souvenir que de quelques bribes de cette nuit d'horreur.

Il dit notamment se rappeler d'avoir frappé sa victime à l'aide d'une ceinture et de l'avoir agressé sexuellement à l'aide d'un autre objet.

L'homme n'a pas caché non plus que les détails de cette nuit le dégoûtaient et lui faisait ressentir de la honte tout en reconnaissant que la drogue lui a complètement fait perdre la tête.

Rickman a été accusé de cambriolage résidentiel aggravé, kidnapping et viol.

Son procès devrait se poursuivre au cours des prochaines semaines et il risque une sentence extrêmement lourde.

Partager sur Facebook
932 932 Partages

Source: Metro · Crédit Photo: Courtoisie