Nouvelles : Une femme accouche dans une voiture le soir du Nouvel An avec l'aide de la police

Une femme accouche dans une voiture le soir du Nouvel An avec l'aide de la police

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une scène inusitée s'est déroulée le soir du Nouvel An en banlieue parisienne : une femme a accouché sur la banquette arrière d'une voiture, avec l'aide de policiers pour sage-femme, rapporte Le Parisien. 

Le couple formé par Eliane et Eddy, originaires de Stains, est devenu les parents d'Eddior, un bébé en parfaite santé, dans la nuit de jeudi à vendredi. 

C'est après avoir passé le réveillon de jeudi soir en compagnie de leur fille de deux ans que le futur papa a fait fi du couvre-feu pour aller voir la famille à Saint-Ouen. Toutefois, vers 4 heures du matin, Eliane lui téléphone en panique pour lui dire que l'accouchement a commencé. Eddy n'a pas hésité à ensuite faire le chemin pour traverser Saint-Ouen, La Courneuve et Stains à grande vitesse, avant d'être poursuivi par des policiers qui croient alors avoir affaire à un chauffard. 

« Quand je suis arrivé en bas de chez moi, je suis sorti de ma voiture en levant les mains. Les policiers m'ont braqué, ils m'ont dit : mettez-vous à terre. J'ai répondu : Ma femme est en train d'accoucher ! Et, par magie, ils m'ont cru », se souvient Eddy, en entrevue au Parisien. 

Les policiers ont ensuite illico proposé au couple de l'escorter jusqu'à l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière. À peine montée dans la voiture, Eliane prévient tout le monde que le bébé arrive.  

« On s'est tous regardés, on n'était que des garçons, on était complètement affolés », poursuit Eddy.

« Quand la maman nous a dit qu'elle avait des contractions toutes les trois minutes, on était apeurés. Mais l'instinct maternel a pris le dessus, même si je n'ai pas d'enfants ! Je suis allée aider la maman. Heureusement, un de mes collègues est père, il m'a tout expliqué. Je disais à la maman de bien respirer. Rapidement, on a commencé à voir la tête du petit bout de chou. Je l'ai récupéré et je lui ai fait des petites tapes sur le dos, comme on voit dans les documentaires. Sa maman a été grandiose ! » a raconté une policière arrivée en renfort avec un deuxième équipage. 

« Je l'ai retiré très délicatement avec ma main. J'étais un peu choquée. Mes collègues ont rigolé, j'étais devenue toute pâle », poursuit-elle.  

Le nouveau-né a désormais un surnom au commissariat de La Courneuve : « le petit bébé 8-22 », en l'honneur de l'équipage qui est venu en aide aux parents. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Adobe Stock