Nouvelles : Une étude révèle que deux hommes sur trois préfèrent mourir plus jeune que d'arrêter de manger de la viande.

Une étude révèle que deux hommes sur trois préfèrent mourir plus jeune que d'arrêter de manger de la viande.

Ils sacrifieraient des années de vie au lieu de ne pas manger de la viande

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

Un récent sondage a démontré que les deux tiers des hommes en Angleterre préféreraient mourir 10 ans plus tôt que prévu que de cesser de manger de la viande.

L’étude qui a été menée par OnePoll a démontré que les hommes de l’Angleterre accordaient une très grande importance à la viande dans leur alimentation.

En effet, l’enquête a permis d’apprendre qu’un homme sur dix croit que le fait d’abandonner la viande les rendrait moins masculins.

Du côté des femmes de l’Angleterre, ce sont près de quatre femmes sur dix qui ont déclaré qu’elles préféreraient ne pas partager leur vie avec un partenaire végétalien, alors que chez les hommes, on observe un taux similaire.

L’étude a aussi révélé qu’un homme sur vingt préférerait aller en prison que de cesser de consommer de la viande.

En tout, ce sont 2000 personnes qui ont pris part à ce sondage où plusieurs sujets liés à la consommation de viande y ont été abordés.

La Dre Shireen Kassam, fondatrice de Plant Based Health Professionals UK, a réagi à cette étude en déclarant : « Cette enquête met en évidence un réel décalage entre la science et les attitudes du public en ce qui concerne la consommation de viande. Étant donné que manger de la viande, en particulier de la viande rouge et transformée, est un facteur de risque important pour certaines de nos maladies chroniques les plus courantes, il est assez alarmant d’apprendre à quel point certains mythes et croyances au sujet d’un régime végétalien sont bien ancrés. C’est sans aucun doute le résultat de décennies de commercialisation et de relations publiques efficaces de la part de l’industrie de la viande. »

Alors que les générations plus jeunes se disent très favorables à une alimentation sans viande, l’étude a démontré que 21% des personnes âgées entre 16 et 34 ans ont déjà mangé de la viande afin de s’intégrer à leurs collègues.

Source: Lad Bible · Crédit Photo: Adobe Stock