Nouvelles : Une enseignante refuse d'abandonner une étudiante atteinte de paralysie cérébrale lors d'une sortie scolaire.

Une enseignante refuse d'abandonner une étudiante atteinte de paralysie cérébrale lors d'une sortie scolaire.

Quel beau geste de la part de l'enseignante.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
18,324 18.3k Partages

La petite Maggie Vazquez n'a que 10 ans et depuis sa naissance, elle doit vivre avec la paralysie cérébrale.

La maladie dont elle souffre fait en sorte que sa locomotion est limitée, mais elle arrive quand même à se déplacer à l'aide d'un déambulateur.

Heureusement qu'elle peut se promener seule, car elle adore profiter du plein-air et même si son déambulateur lui complique parfois la vie, il lui permet de pouvoir se déplacer.

La mère de Maggie n'a que de bons mots à l'égard de sa fille: "Elle a un sens de l'humour vraiment amusant et surprenant. Elle aime travailler sur des livres à colorier qui comprennent de nombreux petits détails et elle a même commencé à créer ses propres dessins à colorier. Elle adore la musique! Elle aime aussi le plein-air, mais ses problèmes de motricité font en sorte que c'est parfois difficile pour elle de pleinement profiter du plein-air."

Toutefois, même si Maggie se débrouille très bien avec son déambulateur, l'école avait jugé qu'elle n'était pas apte à participer à une sortie scolaire qui consistait à passer une nuit dans un camping.

Comme on estimait qu'elle aurait de la difficulté à se déplacer dans la forêt, Maggie craignait d'être laissée derrière ses amis pendant qu'eux allaient s'amuser.

Mais son enseignante nommée Helma Wardenaar était bien décidée à ne pas abandonner Maggie!

Tout d'abord, Helma s'est informée si elle pouvait transporter un fauteuil roulant traditionnel sur le site, mais selon les responsables de l'endroit, ce serait encore très compliqué de déplacer Maggie avec un tel outil.

Helma a ensuite pensé à louer un petit poney pour qu'il serve de moyen de locomotion pour Maggie, or les animaux étaient interdits sur les sentiers pédestres. À cet effet, Helma avait même considéré à éventuellement payer une amende si la situation se présentait.

Par la suite, Helma s'est informée auprès d'un ami qu'elle connaissait et qui travaillait pour une compagnie spécialisée dans les équipements médicaux.

Deux semaines plus tard, l'ami d'Helma, Greg, la contactait pour l'informer qu'il avait trouvé une solution.

L'outil en question est une espèce de sac à dos qui peut servir à traîner une personne derrière soi.

Ainsi, même si aux dires de Maggie, l'accessoire n'était pas très confortable, celui-ci lui aura permis de prendre part à la sortie scolaire et de profiter pleinement de toutes les activités qui avaient été organisées.

La mère de Maggie a tenu à faire savoir à Helma qu'elle lui était grandement reconnaissante d'avoir fait toutes ces démarches pour sa fille.

Bravo à Helma pour sa générosité extrême et disons-le, elle mérite vraiment le titre de meilleure enseignante de l'année!

Partager sur Facebook
18,324 18.3k Partages

Source: Newsner · Crédit Photo: Courtoisie