Nouvelles : Une enseignante fait face à des accusations criminelles après avoir traîné de force un enfant autiste dans le corridor.

Une enseignante fait face à des accusations criminelles après avoir traîné de force un enfant autiste dans le corridor.

Elle a été renvoyée.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
12 12 Partages

Au Kentucky, une enseignante a été accusée d'avoir agressé un jeune étudiant de 9 ans qui souffre d'autisme. L'enseignante aurait violemment traîné l'enfant dans l'école en le tirant par un de ses bras.

La police de l'État du Kentucky a confirmé qu'une enquête à propos de l'enseignante Trina Abrams avait été ouverte. Selon l'agent David Boarman, l'enseignante fait maintenant face à des accusations au quatrième degré d'avoir agressé physiquement un enfant de moins de 12 ans.

L'enseignante a décidé de plaider non coupable mercredi devant le juge.

Lundi, la Greenup County School District annonçait qu'Abrams avait été congédiée en octobre dernier lorsque l'incident était survenu. À l'époque, la commission scolaire avait reconnu qu'un tel incident s'est produit, mais elle s'était gardée de nommer l'enseignante impliquée.

Dans une déclaration envoyée à la chaîne WSAZ, Sherry Horsley avait expliqué: "L'enseignante a été retirée de ses fonctions et une enquête est en cours. La direction en a été informée et elle a suivi le protocole prévu lorsqu'une telle situation survient."

La mère du garçon qui a été agressé, Angel Nelson, a admis que son fils avait eu "une explosion" en classe, puis l'enseignante a vivement réagi en l'expulsant de la classe pour ensuite le traîner en le tirant par le bras.

Dans des images filmées par des caméras de surveillance de l'école, on voit clairement que l'enfant tente de résister et que la manoeuvre doit être très douloureuse.

Un tel comportement de la part d'une enseignante est inacceptable et surtout en considérant qu'elle était tout à fait consciente du fait que le jeune garçon souffrait d'autismes et d'autres troubles du comportement causés par sa situation.

Comme l'a expliqué la direction de l'école, les professeurs ont comme devoir d'empêcher que des étudiants subissent de l'intimidation. Leur rôle n'est pas de leur faire subir de l'intimidation.

Voici maintenant la vidéo: 

Partager sur Facebook
12 12 Partages

Source: CNN · Crédit Photo: Courtoisie