Nouvelles : Une enseignante de 57 ans accusée d'avoir eu des relations intimes avec un étudiant mineur

Une enseignante de 57 ans accusée d'avoir eu des relations intimes avec un étudiant mineur

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

Une enseignante de 57 ans a plaidé coupable d’avoir eu des relations sexuelles avec un étudiant mineur.

C’est en Ohio, dans le canton de Franklin, que l’enseignante de chimie nommée Heidi Hallstein a plaidé coupable pour de graves accusations en lien avec la liaison qu’elle entretenait avec un étudiant mineur.

Mme Hallstein avait été arrêtée en août dernier, après qu’une enquête policière a révélé que l’enseignante avait eu des rapports sexuels avec un étudiant en janvier 2017.

C’est au domicile de l’enseignante qu’elle aurait posé ces gestes.

Le surintendant du district scolaire de la ville d’Hudson, Phil Herman, avait aussitôt réagi à la nouvelle de l’arrestation de l’enseignante en précisant que les abus ne s’étaient pas produits à l’école : « Les accusations découlent d’une prétendue relation sexuelle qui a eu lieu hors de l’école, en janvier 2017, avec un ancien élève du secondaire Hudson qui était mineur à l’époque. Afin de protéger la vie privée de l’élève victime et l’intégrité de l’enquête, nous ne pouvons pas partager plus de détails pour le moment. »

Le surintendant avait aussi souligné que son organisation avait collaboré pleinement avec les autorités après avoir été informée des allégations en date du 4 août : «  Le service de police d’Hudson a enquêté sur ces allégations graves, puis a correctement renvoyé leur enquête au département du shérif du comté de Portage, où le crime allégué s’était produit. »

M. Herman avait aussi tenu à assurer aux parents que leurs enfants étaient en sécurité en déclarant : « Les écoles doivent être un endroit sûr et protégé pour les élèves, et les enseignants sont tenus aux normes les plus élevées. Ces allégations sont criminelles et une violation de la confiance que nos enfants, nos parents et notre communauté placent chez les adultes en tant qu’éducateurs. »

Le site web martialpeace.com avait par la suite confirmé que Mme Hallstein est aussi une instructrice certifiée d’arts martiaux qui cumule plus de 30 ans d’expérience.

Enfin, l’enseignante a retrouvé sa liberté en septembre dernier en échange d’une caution de 30 000 $. Elle connaîtra sa sentence dans les mois à venir.

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Courtoisie