Nouvelles : Une employée enceinte du Tim Horton's violemment attaquée par une cliente.

Une employée enceinte du Tim Horton's violemment attaquée par une cliente.

La femme a traversé le comptoir pour s'en prendre à l'employée.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
693 693 Partages

Une femme de 21 ans fait face à des accusations criminelles pour avoir grimpé par-dessus le comptoir du service à l'auto d'un restaurant Tim Hortons afin d'attaquer une employée enceinte.

Dans une vidéo qui a commencé à circuler abondamment sur les réseaux sociaux, on peut voir la femme qui retient une employée par les cheveux pendant qu'un autre employé tente de la neutraliser.

La femme et l'employé échange ensuite quelques mots, puis la femme commence à donner plusieurs coups de poing au visage de la travailleuse.

La jeune femme parvient ensuite à se libérer, puis on peut la voir quitter l'angle de caméra en pleurant.

Selon CTV News, la victime qui a été frappée au visage serait enceinte.

Danny Marttini, de la police de Peel, a affirmé en entrevue à CTV Toronto: "C'est très choquant pour cette personne d'avoir été attaquée alors qu'elle ne faisait que son gagne-pain quotidien. Nous avons ici affaire à une femme qui s'est introduite par le comptoir de service à l'auto pour ensuite frapper à de multiples reprises une des employées qui se trouvait derrière le comptoir."

La femme serait dans le restaurant situé à McVean Drive dimanche matin en affirmant vouloir se servir des salles de bain. Toutefois, le restaurant avait fermé ses portes pour la nuit et il n'y avait que le service à l'auto qui était disponible aux clients.

Comme l'a expliqué la police, la jeune femme de 21 ans nommée Leliqua Clarke fait maintenant face à deux chefs d'accusation pour agression ainsi qu'un autre chef d'accusation pour entrée par effraction.

La jeune femme a comparu devant le juge jeudi dernier et elle a été relâchée après avoir payé une caution de 1000 dollars.

Voici la vidéo de l'attaque:

L'employée enceinte qui a été attaquée est âgée de 25 ans. Celle-ci a souffert de blessures mineures tout comme son collègue, un jeune homme âgé de 20 ans.

Un porte-parole de la chaîne Tim Hortons a décrit l'incident comme étant inacceptable. Dans un courriel adressé aux médias, la chaîne a affirmé: "Personne ne se rend au travail en s'attendant d'être traité de cette façon."

Le propriétaire de la succursale qui a subi l'attaque a décidé d'installer deux barreaux au comptoir du service à l'auto. Il souhaite ainsi prévenir qu'un autre accident de la sorte ne survienne et surtout, offrir une certaine tranquillité d'esprit à ses employés qui ont été affectés par cet incident plutôt inédit.

Les médias locaux ont rapporté que de nombreux clients du commerce ont fait savoir leur soutien aux employés.

Partager sur Facebook
693 693 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran