Nouvelles : Une école de l'Alberta interdit les cellulaires, même lors de la récréation et de l'heure du lunch

Une école de l'Alberta interdit les cellulaires, même lors de la récréation et de l'heure du lunch

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

L'école Lawrence Grassi de Baff, en Alberta, a décidé de bannir l'usage de tous les téléphones cellulaires pour ses étudiants, même en dehors des heures de cours. Les élèves ne peuvent donc même pas utiliser un téléphone mobile lors de la récréation ou lors de l'heure du lunch. 

« Nous avons constaté que l'utilisation du téléphone cellulaire… pendant les pauses nuisait à l'apprentissage des élèves. Après, c'est difficile pour eux de se concentrer », a expliqué la directrice de l'établissement, Nadine Trottier, en entrevue avec le Calgary Eyeopener. 

Si les étudiants choisissent d'amener leur cellulaire à l'école, l'appareil doit rester en tout temps dans le casier ou dans le sac à dos de l'enfant, sauf si l'enseignant en permet l'usage en classe pour des motifs pédagogiques. 

Cette nouvelle règle fait suite à une observation du personnel de l'école qui a réalisé que les étudiants passaient plus de temps sur des applications comme Snapchat plutôt que d'interragir entre eux. 

Les parents et les étudiants ont très bien accueilli cette nouvelle mesure, d'après Nadine Trottier.

« Nous pouvions ressentir un sentiment de soulagement du fait que certains [étudiants] ont admis qu'ils étaient dépendants de leurs appareils et que cette politique leur fournirait un espace sûr leur permettant de ne pas en avoir », a-t-elle ajouté. 

Mais certains élèves ont avoué qu'ils ont caché leur téléphone pour les utiliser en cachette dans les toilettes. 

Si les étudiants sont surpris en train d'utiliser leur cellulaire à l'école, ce sont les parents qui doivent venir chercher l'appareil à l'école à la deuxième offense. Depuis le début de l'année scolaire, l'école a confisqué six téléphones. 

Nadine Trottier a tout de même tenu à préciser qu'elle n'était pas contre la technologie, tant qu'il demeure un outil d'apprentissage à l'intérieur des murs de l'école. Par exemple, l'usage d'un ordinateur portable permet aux enseignants de s'assurer que les étudiants sont concentrés sur la tâche à accomplir comme l'écran est plus gros. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CBC News · Crédit Photo: Adobe Stock