Nouvelles : Une destination touristique très prisée des Québécois frappée par une grave vague de violence.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Une destination touristique très prisée des Québécois frappée par une grave vague de violence.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le gouvernement en Jamaïque a décidé de prolonger l'avertissement d'état d'urgence destiné aux touristes jusqu'au 28 octobre prochain en raison d'une vague de crimes très violents qui donne du fil à retordre aux autorités depuis le début de l'année.

Alors que l'avertissement devait demeurer en vigueur jusqu'à mardi, le gouvernement canadien a décidé de suivre l'exemple du gouvernement en Jamaïque en prolongeant l'avis destiné aux touristes.

Le gouvernement en Jamaïque a déclaré qu'il avait l'intention de multiplier les rafles policières, les saisies et les enquêtes afin de mettre un frein à cette vague de crimes violents.

De nombreuses destinations de la Jamaïque qui sont très populaires auprès des touristes sont donc visées par ces avertissements, dont St James, Hanover, Westmoreland et même Montego Bay.

Bien que les crimes violents prennent rarement pour cible les touristes, le gouvernement a tenu à informer ceux-ci qu'il était préférable de ne jamais quitter les endroits sécurisés après la tombée du jour tout en conseillant vivement de ne pas fréquenter les transports en commun ou les taxis qui n'étaient pas bien identifiés.

Les crimes violents qui sévissent depuis le début de l'année sont généralement en lien avec le commerce illégal de la drogue. On rapporte notamment de nombreux meurtres ainsi que des fusillades.

Plusieurs secteurs de la Jamaïque ont été identifiés comme étant sous le contrôle de gangs de rue et les gens qui y vivent sont fréquemment la cible de fraudes bancaires et de divers délits.

C'est en janvier 2018 que le gouvernement en Jamaïque avait émis son premier avertissement du genre auprès des touristes. L'augmentation de crimes violents qui a suivi l'avertissement a malheureusement forcé les autorités à maintenir l'avertissement, en plus de l'étendre à plusieurs secteurs du pays.

Les touristes canadiens ont toujours le droit de se rendre en Jamaïque, or ceux-ci sont avertis des risques auxquels ils s'exposent en y voyageant.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News
Crédit Photo: Courtoisie