Nouvelles : Une des infirmières a dit: “Je crois qu'il a la même chose que la mère”
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Une des infirmières a dit: “Je crois qu'il a la même chose que la mère”

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
5 5 Partages

Jordan Flake est une maman originaire de Columbia, en Caroline du Sud.

Toute sa jeunesse, elle a souffert des mauvaises blagues et des commentaires méchants de ses camarades de classe en raison d'une rare maladie de la peau dont elle souffre, l'ichtyose.

Le père de Jordan souffrait aussi de cette maladie, mais comme l'explique Jordan, ce dernier avait quitté la maison alors qu'elle était très jeune et ainsi, elle s'est toujours sentie plutôt seule dans sa situation.

Comme elle devait toujours s'appliquer des crèmes et des lotions sur la peau, cela faisait en sorte que son odeur était différente de celle des autres et elle faisait toujours l'objet de blagues comme quoi elle sentait mauvais.

Cela l'a grandement affectée au cours de sa jeunesse et même pendant une partie de sa vie adulte.

Heureusement, elle a rencontré un amoureux qui savait l'accepter comme elle était et ils ont même décidé d'avoir des enfants ensemble tout en sachant que ceux-ci pourraient aussi souffrir d'ichtyose.

Quand leur premier bébé est né, Jordan s'était préparée au pire et elle a été grandement soulagée d'apprendre qu'il était en parfaite santé.

Or, ce ne fut pas le cas de leur deuxième enfant.

Jordan explique ce qui s'est produit à la naissance de son deuxième enfant: "J'ai demandé à mon conjoint s'il l'avait et il m'a dit qu'il croyait que oui. Puis, l'infirmière a dit que mon bébé avait la même chose que sa mère avait. Puis, j'ai vu des petits morceaux de peau blanche sur ses orteils et ses doigts, et c'était tout rouge."

En effet, leur deuxième petit bébé allait devoir vivre avec l'ichtyose toute sa vie.

Toutefois, à la différence de Jordan, ce deuxième petit bébé pourra toujours compter sur sa mère qui saura le rassurer quant à la maladie dont il souffre.

Évidemment, il devra certainement endurer à son tour les mauvaises blagues au sujet de la texture de sa peau, mais au moins, sa mère pourra toujours lui rappeler que cela ne l'empêchera jamais de mener une vie heureuse et normale!

Partager sur Facebook
5 5 Partages

Source: Love That Matters
Crédit Photo: Courtoisie