Nouvelles : Une conductrice de bus frappée après avoir demandé à une passagère de valider son ticket

Une conductrice de bus frappée après avoir demandé à une passagère de valider son ticket

Une histoire extrêmement choquante.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Parfois, on se demande comment les gens peuvent être si méchants. C'est exactement la question qu'on se pose avec cette jeune femme qui a décidé de frapper violemment une conductrice de bus parce qu'elle lui a demandé de valider son ticket.

C'est 20 minutes qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en choquer un grand nombre d'entre vous tant il s'agit d'une histoire hallucinante qui ne devrait jamais se produire dans notre société. En effet, dans la ville de Grenoble, une conductrice de bus s'est fait violemment frapper au visage par une jeune femme de 20 ans à qui elle avait simplement demandé de valider son ticket. Il faut croire que cela ne lui a pas plus du tout parce qu'elle l'aurait frappé tellement fort dans le visage qu'elle l'aurait blessé au nez.

Pourquoi cette jeune fille a-t-elle fait une chose pareille ? 20 minutes explique qu'il est bien difficile de savoir quelles sont ses motivations. Il est vrai qu’on a du mal à comprendre de savoir ce qui pourrait justifier un geste d'une telle violence. En effet, valider son ticket dans le bus est un geste simple que tout le monde doit faire sans exception. On suppose que cette jeune femme de 20 ans ne voulait pas ou ne pouvait pas se payer un ticket de bus et qu'avoir recours à la violence était pour elle le seul moyen de se sortir de cette situation délicate.

Toujours selon les informations de 20 minutes, la jeune femme de 20 ans a réussi à être arrêtée par la police qui l'a blessée en garde à vue instantanément. Elle aurait, dans la foulée, avoué sa faute aux forces de l'ordre. Le quotidien indique qu'elle va devoir se présenter devant un tribunal au mois de décembre prochain. On espère que la conductrice du bus n'est pas trop défigurée par les coups qu'elle a reçus.

Soulignons tout de même la gravité d'un tel geste. Les conductrices et les conducteurs de bus sont des êtres humains comme tout le monde et ne méritent pas autant de haine. Ce n'est pas la première fois que l'un d'entre eux se fait violemment agresser. Parfois, ce sont juste des mots, parfois cela va beaucoup plus loin comme dans ce cas-ci à Grenoble. Il est grand temps que cela cesse.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 20 minutes
Crédit Photo: Adobe Stock