Nouvelles : Une chauffarde de 17 ans jugée trop dangereuse pour la société

Une chauffarde de 17 ans jugée trop dangereuse pour la société

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

Une adolescente qui avait frappé et abandonné une piétonne de 79 ans ne recouvrera pas sa liberté, puisqu'un juge a tranché mardi qu'elle était trop dangereuse pour la société, rapporte le Journal de Montréal.  

« Dites-moi que la madame est correcte », aurait dit la jeune fille au moment de se rendre aux policiers, quelques heures après l'accident mortel survenu le 16 mars. 

Le même jour, elle avait percuté et renversé une dame qui marchait sur le trottoir au coin des avenues René-Descartes et Rita-Levi-Montalcini à Montréal.

Des témoins ont aperçu le véhicule conduit par la jeune femme « rouler en fou » avant l'accident. L'adolescente aurait à ce moment essayé de fuir les policiers, après avoir été interceptée pour excès de vitesse durant une opération radar, a fait savoir en cour le procureur de la Couronne, Me Simon Robin, dont les propos ont été rapportés par le Journal de Montréal. 

L'adolescente aurait fait fi de six panneaux d'arrêt, en plus de rouler à une vitesse folle dans une zone scolaire. 

Après la collision avec la piétonne, elle serait sortie du véhicule. «F**k!» aurait-elle crié avant de prendre la fuite.

Deux autres personnes à bord de la Ford Focus ont également pris la fuite à pied. Des caméras de surveillance des voisins et des témoins ont filmé leur course. 

Le procureur a ajouté que la jeune fille n'a jamais eu de permis de conduire et que ses moments dans les arcades constituent sa seule expérience au volant. 

« Je conduisais, j’ai paniqué juste là-bas », aurait dit la jeune fille aux policiers. Elle cumule déjà plusieurs infractions violentes, même si elle est encore mineure. Un mois avant l'accident, elle avait été libérée dans l'attente de son procès pour vol qualifié. 

« Et nous voilà aujourd’hui, alors que, malheureusement, une femme est décédée. Je dis: ça suffit », a dit le procureur, à qui le juge Patrice Hurtubise a donné raison. 

« J’estime qu’elle est dangereuse pour la population », a-t-il décidé.

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Adobe Stock