Nouvelles : Une apnéiste révèle de rares photos d'un “poisson pénis” captées au fond de l'eau

Une apnéiste révèle de rares photos d'un “poisson pénis” captées au fond de l'eau

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

Un rare spécimen de « poisson pénis » a été pris en photos par une apnéiste.

C’est l’apnéiste Josie Jones qui a partagé les photos insolites sur le web après avoir rencontré l’étrange créature marine, alors qu’elle faisait de la plongée avec son appareil sous-marin à proximité de la plage de Rye Front Beach, en Australie.

Le poisson dont la forme ressemble curieusement à un phallus se trouve à être un priapulida, mais il est mieux connu par son surnom de « poisson pénis ». Ici, inutile de vous préciser de quelle façon il a pu hériter d’un tel quolibet…

Âgée de 48 ans, Josie Jones passe la majeure partie de son temps à proximité de la plage de Rye Front. Chaque jour, elle nettoie le secteur quand elle n’est pas tout simplement en train d’explorer les fonds marins où elle rencontre fréquemment des concombres de mer : « Je nettoie cette plage depuis 10 ans et j’ai donc pu constater la différence que le nettoyage a apportée à l’eau. Je plonge pour prendre des photos et documenter les fonds marins et l’augmentation des algues marines. Ce que j’ai photographié, c’était un priapulida, ou “poissons pénis”. Mais seuls les nerds s’amusent à savoir de quelle sous-espèce il s’agit. Il y a plus de 160 espèces vivant sous la jetée. »

Alors que Josie Jones a encore bien du pain sur la planche en ce qui concerne le nettoyage de la plage de Rye Front, l’apnéiste dit conserver son optimisme, tout en invitant la population à prendre conscience de l’importance à préserver notre habitat : « Je mène une campagne de lutte contre les déchets appelée @theonlybutt. C’est une campagne sociale qui plaide pour un comportement positif afin de protéger notre environnement marin. [...] J’ai reçu de nombreuses récompenses pour mon travail de bénévole. J’ai ramassé plus de 5,6 tonnes de déchets. J’adore mes rencontres sous-marines, et c’est grâce à des créatures bizarres comme celle-ci que je garde la plage propre. »

Source: Ipnoze · Crédit Photo: Facebook