Nouvelles : Une adolescente de 12 ans se suicide après avoir publié cette photo troublante sur les réseaux sociaux.

Une adolescente de 12 ans se suicide après avoir publié cette photo troublante sur les réseaux sociaux.

Quelle tragédie.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,048 2.0k Partages

Une enquête publique a révélé qu'une adolescente de 12 ans s'est enlevé la vie en se pendant à son lit superposé après avoir publié une photo du mot "RIP" qu'elle avait écrit sur un de ses talons. La jeune fille souffrait d'intimidation à l'école.

C'est au milieu de la nuit que Jessica Scatterson a publié sur les réseaux sociaux une photo et des messages très préoccupants. Quand des amies de Jessica ont vu défiler ses publications, celles-ci ont immédiatement averti la police, car elles s'inquiétaient pour elle.

Des agents de police se sont donc présentés à la maison de Jessica, puis ils ont réveillé son père pour l'informer de la situation. Le père est donc allé vérifier si sa fille se portait bien, puis c'est avec horreur qu'il a découvert qu'elle s'était enlevé la vie.

Dans la chambre de Jessica, des messages et des dessins faisant allusion à la mort et au suicide ont été retrouvés. La jeune fille avait aussi inscrit le nom de son intimidatrice à plusieurs endroits.

Lors de l'enquête publique au sujet du décès tragique de Jessica, des professeurs ont révélé qu'elle s'était confiée à eux pour leur parler de la situation qu'elle vivait à la maison avec son père. Ainsi, il a été révélé qu'il arrivait fréquemment que le père, Christopher Scatterson, se rendait à toute vitesse dans sa chambre pour aller y pleurer intensément.

Le sergent Ross Dryden, de la police de Cheshire, a expliqué qu'il avait réveillé le père 3h45 du matin, le 22 avril de l'année dernière. Le policier avait parlé au père qui s'était réveillé et avait vérifié par la fenêtre de sa chambre qui pouvait bien se trouver devant sa maison à une telle heure.

Après que Dryden ait fait part de ses inquiétudes au père, ce dernier est allé voir dans la chambre de Jessica, puis Dryden explique avoir entendu un hurlement.

Dryden affirme avoir tout tenté afin de réanimer la petite Jessica, mais en vain. Deux jours après son décès, Jessica aurait eu 13 ans.

L'ambulancière Joanne Newton, qui est intervenue sur la scène tragique, a expliqué qu'elle avait remarqué des marques qui ressemblaient à des coupures sur le corps de l'enfant. Le mot "RIP" avait été inscrit sur le talon droit de l'enfant.

C'est peu après que des policiers ont découvert des messages faisant allusion au suicide dans la chambre de Jessica.

L'enquête aura ensuite révélé que plusieurs messages d'intimidation se trouvaient sur le iPad de Jessica, dont une photo de groupe sur laquelle le visage de la jeune fille avait été rayé.

Quant à la présumée intimidatrice qui aurait empoisonné l'existence de Jessica, son nom est maintenant connu des autorités, étant donné qu'il a été mentionné dans son message final de suicide, mais aussi, dans plusieurs notes qui traînaient dans la chambre de la victime.

Lorsque les agents ont questionné les amies de Jessica quant à l'intimidation qu'elle subissait, celles-ci se sont montrées très surprises en expliquant que Jessica ne leur avait jamais fait part du cauchemar qu'elle vivait, précisant toutefois qu'elle semblait souvent très préoccupée par l'humeur générale de son père.

L'enquête se poursuivra dans les prochains jours.

Partager sur Facebook
2,048 2.0k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie