Nouvelles : Une adolescente anorexique réussit à s'en sortir et révèle à quoi elle ressemble aujourd'hui.

Une adolescente anorexique réussit à s'en sortir et révèle à quoi elle ressemble aujourd'hui.

Elle veut maintenant partager son histoire.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
926 926 Partages

Amanda Kristiansen n'avait que 11 ans quand elle a commencé à se battre contre l'anorexie. 

Persuadée qu'elle devait perdre de poids pour être remarquée et avoir des amis, elle est tombée dans une spirale infernale. 

L'adolescente de Gothenburg, en Suède, a commencé à s'entraîner puis à diminuer graduellement ce qu'elle mangeait à chaque repas jusqu'à ne mâcher que de la gomme et boire de l'eau pétillante. Aux repas, elle cachait de la nourriture dans ses vêtements pour éviter d'éveiller les soupçons de ses parents, et ce, pendant des années. 

À son plus bas, Amanda ne pesait que 72 livres (moins de 33 kg). Aujourd'hui âgée de 18 ans, Amanda pèse 154 livres (70 kg). Elle tient maintenant à raconter son histoire pour inspirer les jeunes filles. 

«Avant, j'étais incroyablement insécure, je détestais mon apparence et comment j'étais, j'étais la fille silencieuse et j'avais à peine des amis. J'ai toujours eu un poids normal, mais j'avais toujours une très mauvaise image de mon corps», a expliqué  Amanda.

«Juste après l'été 2010, j'étais très déprimée et je me sentais incroyablement seule, je sentais qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas chez moi, alors j'ai eu l'idée que je devrais commencer à perdre du poids pour me changer.»

«J'ai commencé à m'entraîner plusieurs fois par semaine, puis chaque jour. Je me suis donné une interdiction sur les bonbons, ce qui a ensuite conduit à ne pas manger de glucides du tout et puis je suis allée si loin que je ne mangeais plus du tout.» 

«Je buvais de l'eau gazéifiée et de la gomme à mâcher pour éloigner le sentiment de faim. Je ne me permettais pas de m'asseoir du tout, juste quand j'étais dans une voiture ou quand je dormais la nuit, bien que je ne pouvais pas dormir plus de sept à huit heures par nuit.»

«J'ai caché beaucoup de nourriture dans mes pantoufles, mon soutien-gorge et mes poches et j'étais experte en mensonge.» 

«Je n'avais aucun contrôle sur mes propres pensées ou actions, car chaque jour qui passait, je perdais de plus en plus le contrôle sur moi-même et ma maladie prenait de plus en plus de contrôle sur moi.»

«Quand j'étais au pire de ma vie, ma famille m'a dit que c'était comme si j'étais morte. Et c'est la vérité, j'avais l'impression d'être morte, je n'avais aucun contrôle, je voulais juste mourir.» 

«Pendant une période où j'étais au pire de ma vie, ma mère me regardait 24 heures sur 24, quand j'allais aux toilettes, quand je dormais et ainsi de suite.»

«Au début, je voulais seulement guérir pour ma famille, mais au fil du temps, j'ai commencé à me battre et ce n'est que lorsque j'ai décidé que je voulais être débarassée de l'anorexie que le traitement a commencé à fonctionner.»

«Vous devez le vouloir vous-même pour vraiment guérir. Pendant des années, je n'ai pas voulu être libre de cette maladie, c'est pourquoi j'ai eu plusieurs rechutes.»

«J'ai trouvé mon amour pour la musculation et c'était une motivation pour commencer à manger. J'ai aussi commencé à sortir avec des amis et j'ai trouvé de nouveaux amis. Je voulais être capable de faire tout ce qu'ils faisaient.»  

«J'ai commencé à voir les choses positives dans la vie et c'est ce qui m'a permis de me battre encore plus fort.»

«Je suis heureuse de l'apparence de mon corps maintenant, je ne dirais pas que je l'adore à 100%, mais je ne pense pas que quiconque dans ce monde le soit.» 

«Mais je me sens bien la plupart du temps et je peux vivre ma vie comme je veux. Je dirais que le plus dur était de recommencer à s'asseoir ou à commencer à manger. Je ne me rappelais pas comment c'était de manger normalement et je ne pouvais pas m'asseoir sans être anxieuse.»

«Quand j'étais au pire, j'avais peur de laisser mon petit frère me toucher s'il avait mangé et ne s'était pas lavé les mains. Je pensais que s'il me touchait et avait un peu de nourriture sur sa main, la nourriture pourrait traverser ma peau et me faire prendre du poids.»

Amanda a aussi quelques mots pour les jeunes filles et les femmes qui traversent une période difficile, comme ce fut le cas pour elle. 

«N'abandonnez jamais, je sais que peut-être maintenant vous avez l'impression que vous n'y arriverez jamais, mais je vous promets que ça va aller.»

«J'ai failli mourir et pendant des années ma vie m'a semblé un enfer. Mais je l'ai fait, je m'en suis sortie.»

«Je ne mentirai pas. ça ne va pas être facile. Vous allez pleurer beaucoup, être en colère et ressentir beaucoup d'anxiété, mais pour chaque jour où vous allez vous battre contre votre maladie, vous allez devenir un peu plus fort étape par étape.»

«Ce n'est pas facile, mais la seule chose qui vous aidera à vous améliorer est de ne pas faire ce que la maladie vous dit de faire. Luttez contre cela, vous devez vraiment vouloir guérir, sinon cela ne marchera jamais. Mais ça marchera un jour, je vous le promets. Mais ça ne va pas durer une nuit, ça va prendre du temps, mais ce n'est pas impossible.»  

Partager sur Facebook
926 926 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran