Nouvelles : Un violeur utilise le téléphone de sa victime de 17 ans pour publier des vidéos de son geste.

Un violeur utilise le téléphone de sa victime de 17 ans pour publier des vidéos de son geste.

Les gens sont furieux concernant sa peine de prison.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,997 2.0k Partages

Un homme de Calgary qui s'est faufilé dans la chambre d'une jeune femme de 17 ans pour la violer à multiples reprises et il a même poussé l'horreur jusqu'à se servir du téléphone de sa victime pour publier des photos de son agression.

La victime était présente en cour mardi lorsque le juge a condamné Drayton Dwayne Preston à 26 mois de prison.

Il y a quelques mois déjà, le suspect avait décidé de plaider coupable quant aux chefs d'accusations qui pesaient contre lui.

C'est le 29 juillet 2016 que l'horrible crime s'est produit.

Preston prenait part à une fête d'amis dans laquelle se trouvait son amoureuse, la victime et son amoureux.

Voilà que pendant la nuit, Preston a décidé de passer par la fenêtre de chambre de la victime pour ensuite l'agresser sexuellement.

La victime se serait réveillée pendant l'agression, mais l'alcool aurait fait en sorte qu'elle s'est rendormie.

Une heure plus tard, la victime s'est réveillée à nouveau et l'agresseur la violait pour une deuxième fois. 

Terrorisée, la victime n'a rien dit en attendant que Preston finisse son agression, mais elle aurait certainement agi différemment si elle avait su que l'homme avait l'intention de la violer non pas une autre fois, mais deux autres fois.

La victime est ensuite sortie de sa chambre en larmes en racontant à une amie ce qui venait de se produire et c'est au même moment que Preston a quitté les lieux.

C'est quelques heures plus tard que la victime a découvert qu'en plus des agressions horribles qu'elle avait subies, Preston avait même publié des photos de l'agression. Elle l'a appris quand la conjointe de Preston l'a confrontée personnellement à ce sujet.

En effet, Preston s'était servi du téléphone de la victime pour prendre des photos et filmer l'agression pour ensuite publier le tout sur son compte Facebook avant de supprimer les fichiers du téléphone.

Sur une vidéo, on peut donc voir Preston agresser la victime alors que l'amoureux de cette dernière dort profondément à ses côtés.

Outre la peine d'emprisonnement de 26 mois, Preston sera inscrit au registre des délinquants sexuels pour les 20 prochaines années.

Du côté de la Couronne, c'est là une sentence qu'on juge grandement insuffisante, en sachant que la victime en aura pour plusieurs années de thérapie avant de pouvoir se remettre d'un tel traumatisme.

Rappelons que lors de son procès, Preston devait demeurer en permanence à la maison, car il avait effectué trois bris de probation en plus d'avoir omis de se présenter à la cour à deux reprises.

Partager sur Facebook
1,997 2.0k Partages

Source: CBC
Crédit Photo: Facebook