Nouvelles : Un violeur torture sa victime à l'aide d'un serpent de 3 mètres
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un violeur torture sa victime à l'aide d'un serpent de 3 mètres

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,019 2.0k Partages

Un violeur en série qui avait notamment utilisé un serpent de 3 mètres afin de terroriser une de ses victimes a été condamné à 14 ans de prison. 

Le psychopathe originaire de North Lankarshire en Écosse se nomme John Dickson et on le suspecte d'avoir violé une femme à plus de 1000 reprises sur une période de 5 ans.

Il aurait aussi violé et torturé une autre femme en utilisant son serpent domestique, une bête imposante nommée Mitch.

Dickson aurait aussi fait subir à deux autres femmes des épisodes de violence conjugale.

L'une des victimes de Dickson était si terrifiée de subir un autre épisode de violence de sa part qu'elle s'était cachée à l'intérieur d'une boîte de carton avec un couteau à proximité de l'appartement du violeur.

De 2000 à 2017, Dickson a donc fait régner la terreur sur ses 4 victimes qu'il agressait continuellement à de nombreuses adresses principalement situées dans le secteur de Motherwell.

Lors du procès de Dickson, le juge Graeme Buchanan a déclaré que ses victimes avaient souffert d'actes dégradants et humiliants.

Le juge s'est aussi adressé à Dickson en affirmant: "C'est un cas de conduite criminelle d'une nature très extrême et vous ne semblez pas éprouver le moindre remord quant à vos gestes."

Dickson a donc été jugé coupable de cinq chefs d'accusation très graves, dont viol et violence conjugale.

La première victime de Dickson aurait été agressé à de nombreuses reprises sur une période temps s'étalant au-delà de 5 ans.

C'est la seconde victime de Dickson qui a été torturée à l'aide du serpent domestique du psychopathe.

La victime en question a affirmé devant le juge qu'elle avait été littéralement terrorisée lorsque Dickson avait bêtement lancé sur elle le boa constricteur.

Cette deuxième victime a aussi ajouté qu'elle avait subi tellement d'agressions qu'avec le temps, elle avait fini par considérer que ce qu'elle vivait était normal. De plus, elle a révélé avoir été agressée même quand elle dormait.

Au cours de son procès, Dickson a tenté de convaincre le tribunal que tous les gestes qu'on lui reprochait avaient été effectués avec le plein consentement de ses victimes.

Or, les témoignages des victimes ont rapidement convaincu le tribunal que Dickson se donnait le beau rôle. Lorsqu'une victime a détaillé le moment où Dickson l'avait fait suffoquer en l'étranglant, ce fut le clou final dans le cercueil de l'accusé.

Quand Dickson aura fini de purger sa peine d'emprisonnement, celui-ci sera sous haute surveillance policière au cours des 4 prochaines années qui suivront sa libération.

Partager sur Facebook
2,019 2.0k Partages

Source: Mirror
Crédit Photo: Courtoisie