Nouvelles : Un vétérinaire québécois met en garde les propriétaires d'animaux contre un produit vendu dans les grandes surfaces et les animaleries

Un vétérinaire québécois met en garde les propriétaires d'animaux contre un produit vendu dans les grandes surfaces et les animaleries

«​Voici un chat (patient de notre clinique) qui souffre d'une intoxication à un produit contre les puces...»

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,034 1.0k Partages

La clinique vétérinaire Cowansville a publié une vidéo d'un chat faisant une réaction à un produit contre les puces, il y a environ quatre ans. La vidéo a été largement partagée et elle a recommencé à être partagée cet été alors que de nombreux propriétaires veulent laisser leur animal de compagnie sortir à l'extérieur. Le problème est que certains produits contre les puces contiennent «agent actif qui est la permethrine», d'après la clinique vétérinaire. Il ne suffit pas que de connaître le nom d'un produit, il faut lire l'étiquette, a indiqué le vétérinaire dans les commentaires. 

«Voici un chat (patient de notre clinique) qui souffre d'une intoxication à un produit contre les puces à base de permethrine. Ces produits sont vendus dans les grandes surfaces et les animaleries et sont toxiques pour les chats. Les animaux souffrants de l'intoxication doivent être hospitalisés en urgence et doivent recevoir des soins rapidement. Utilisez plutôt un produit sécuritaire et réellement efficace que vous pouvez retrouver chez votre vétérinaire», peut-on lire sur la page Facebook de la clinique vétérinaire. 

Les réactions ont été tellement nombreuses que la clinique vétérinaire a publié une mise à our en commentaires: 

«Premièrement: le chat a reçu des soins, il est de retour à la maison mais restera probablement avec des séquelles neurologiques pour toute sa vie. Il a des perte d'équilibre et longe les murs. À notre avis, ces sequelles seront irréversbles.» 

«Deuxièment, tout produit qui contient l'insecticide perméthrine est toxique chez les chats. Que ce soit un collier, un spray, application topique, shampoing...»

«Troisièmement: il y a déjà des plaintes effectuées à ces compagnies et même [des journalistes ont enquêté] sur ces produits mais malheureusement, aucune loi les interdit puisqu'il est inscrit en petits caractères que le produit est toxique chez les chats si ingérés. C'est donc au consommateur de bien lire le produit acheté.» 

«Quatrièmement, les produits contre les puces sont en ventre libre chez les vétérinaires, ce qui veut dire que vous n'avez pas besoin de dossier et d'examen médical. Je comprends les propriétaires de trouver nos produits dispendieux mais on doit comprendre qu'ils sont fabriqués par une compagnie pharmaceutique, alors des études d'inocuité, de sécurité et d'efficacité ont été effectuées avant la mise en marché versus un produit vendu par une simple compagnie. On doit payer pour ces précautions apportées par les tests d'où la valeur du produit.»

La vidéo du petit chat qui souffre est à briser le coeur. Aux dernières nouvelles, le chat a réussir à s'en remettre et allait bien. 

Partager sur Facebook
1,034 1.0k Partages

Source: Clinique vétérinaire Cowansville · Crédit Photo: Capture d'écran