Nouvelles : Un tueur psychopathe qui a tué une fillette de 5 ans en l'étouffant s'en tire sans même passer une journée en prison.

Un tueur psychopathe qui a tué une fillette de 5 ans en l'étouffant s'en tire sans même passer une journée en prison.

Les détails de cette histoire sont sordides.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,689 1.7k Partages

La petite Chloe Hoson est morte étranglée, alors qu'on avait placé un sac de plastique sur sa tête afin de la faire suffoquer. Puis, on a jeté son corps dans une crique. Elle n'avait que 5 ans.

Maintenant, son tueur se promène en liberté et même si on sait qu'il est bel et bien l'auteur de ce crime répugnant, il n'a même pas passé une seule journée en prison.

C'est que le tueur de Chloe, Tim Kosowicz, a été relâché par le centre de soins psychiatriques dont il était à la charge depuis qu'on l'avait arraché du foyer familial chez ses parents à Victoria.

En 2003, Kosowicz avouait devant les enquêteurs qu'il était l'auteur du meurtre de Chloe, qui avait malheureusement croisé le psychopathe sur son chemin alors qu'elle était dans le quartier en train de jouer avec son chat.

Selon Kosowicz, ce dernier aurait été plongé dans une crise schizophrénique après que la fillette ait fait tomber accidentellement son bol de cannabis.

Comme la fillette ne serait pas morte sur le coup, le tueur aurait alors placé un sac de plastique sur sa tête afin qu'elle suffoque, puis il aurait transporté son cadavre dans une crique à proximité afin de l'y abandonner.

Aux dires du tueur, l'homme aurait complètement perdu les pédales et ce n'est qu'à son retour à sa caravane qu'il aurait soudainement réalisé la gravité des gestes qu'il venait d'accomplir.

La Cour Suprême de New South Wales a déclaré que Kosowicz n'était pas apte à être jugé criminellement et ainsi, on l'a déclaré non coupable des gestes qu'il avait commis.

En raison de cela, Kosowicz a donc été interné dans un centre de soins psychiatriques et c'est ce qui explique pourquoi il peut maintenant se promener en toute liberté.

Évidemment, une telle situation a complètement choqué les parents de la petite Chloe qui craignent que Kosowicz puisse récidiver un jour ou l'autre.

Sinon, comme le père de Chloe l'explique, une telle décision fait en sorte qu'on est en droit de se poser bien des questions quant au système de justice.

Du côté des policiers qui sont intervenus au moment du crime répugnant, ceux-ci se rangent aussi du côté des parents de Chloe, expliquant que si on laisse des psychopathes circuler en toute liberté, cela discrédite d'une certaine façon tous les efforts qu'ils ont fait afin de garder la population en sécurité.

Les parents de Chloe disent espérer que l'on revoit cette façon de faire, mais comme le système de justice est très complexe à modifier, ça ne devrait pas changer avant longtemps.

Partager sur Facebook
1,689 1.7k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie