Nouvelles : Un taux de plomb six fois plus élevé que la limite autorisée dans l'eau d'une garderie du Québec.

Un taux de plomb six fois plus élevé que la limite autorisée dans l'eau d'une garderie du Québec.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une importante enquête journalistique menée par Le Devoir, ainsi que les étudiants de l’Institut du journalisme d’enquête de l’Université Concordia et Global News, a révélé que les méthodes utilisées pour mesurer le plomb dans l’eau potable de tous les Québécois ne permettaient pas d'obtenir des résultats exacts. 

En effet, alors que plusieurs tests effectués par des municipalités indiquaient que les taux étaient acceptables, des analyses plus approfondies ont réalisé que ces taux se situaient en fait bien au-delà des normes en vigueur au Québec.

Pour arriver à des résultats aussi troublants, les analyses ont été effectuées en suivant les méthodes d’échantillonnage recommandées par Santé Canada pour mesurer l’exposition maximale, alors que les municipalités utilisent une méthode jugée par les chercheurs comme étant désuète.

Patrick Levallois, médecin spécialiste en santé publique et responsable du groupe scientifique sur l’eau à l’INSPQ qui conseille les ministères, a déclaré en entrevue au journal Le Devoir: "Prélever après cinq minutes, ça permet de détecter les conduits en plomb, mais ça ne donne pas une idée de ce que les gens consomment. […] Ça ne reflète pas l’exposition au plomb de la population".

Au cours de cette enquête journalistique, des tests ont donc été effectués dans plusieurs municipalités de la province et dans la plupart des cas, les résultats obtenus sont à glacer le sang. À titre d'exemple, on rapporte avoir prélevé un taux de 60 ppb dans une garderie en milieu familial de Saguenay, alors que l’analyse de la Ville avait montré moins de 10 ppb. Avec un taux de 60 ppb, on fait ici face à six fois la norme québécoise.

Rappelons que selon l’Organisation mondiale de la Santé, le plomb a été classé dans la liste des 10 produits chimiques posant un "problème majeur de santé publique".

Voici maintenant le reportage vidéo du Devoir: 

Enfin, souhaitons que cette enquête fasse bouger les choses, car plusieurs experts préviennent que l’exposition au plomb sur le long terme peut causer de graves problèmes de santé chez les personnes adultes.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Devoir · Crédit Photo: Courtoisie