Nouvelles : Un Québécois abat un orignal avec l'un des plus gros panache de l'Histoire de la province.

Un Québécois abat un orignal avec l'un des plus gros panache de l'Histoire de la province.

C'est une énorme bête!

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
10,274 10.3k Partages

En Gaspésie, un chasseur est parvenu à obtenir le gros-lot en mettant la main sur ce qui pourrait être un des plus gros panaches de l'histoire du Québec. 

C'est un chasseur de 37 ans nommé Sylvain Beauchemin qui est arrivé à accomplir cet exploit le 4 octobre dernier sur des terres publiques à Sainte-Florence en Gaspésie. Comme le chasseur l'a affirmé lors d'une entrevue accordée à TVA Nouvelles, celui-ci ne s'attendait surtout pas à faire une telle prise alors qu'il chassait à l'arc: "J’ai capoté. C’est comme si c’était le premier que j’avais tué. Je savais que c’était gros. [...] Je l’ai tiré à 90 pieds à 8h40. Je l’ai pogné dans l’épaule."

Suite à ce premier tir réussi, la bête a pris la fuite et le chasseur a donc dû la pister en compagnie de ses collègues. Puis, vers 11h15, voilà que le chasseur a droit à un deuxième tir qu'il réussira avec succès. Or, ce ne sera qu'en fin de journée que la bande de chasseurs pourra enfin crier victoire après être parvenus à sortir la carcasse de la bête de la forêt.

Crédit photo: Courtoisie

Avant même de comparer avec les statistiques du passé, Sylvain et ses collègues chasseurs se doutaient déjà qu'ils faisaient face à un monstre du genre. La bête imposante de 627 livres (284 kilos) tandis que son panache était d'une largeur de 68 pouces (1m70) et comptait 17 pointes. En d'autres mots, il était clair aux yeux des chasseurs qu'il s'agissait là d'une prise unique!

Comme l'explique Sylvain, dès que les chasseurs sont parvenus à sortir la carcasse de la bête de la forêt, le mot s'est passé très rapidement auprès des villageois quant à sa prise légendaire. Avec humour, Sylvain donne un aperçu de toute la folie causée par son trophée de chasse: "La première soirée à la maison, j’ai dû fermer mon téléphone pour réussir à aller me laver. À un moment, il y avait 40 voitures stationnées devant la maison".

Sylvain possédait déjà à la maison un panache d'une largeur de 56 pouces (1m42) qui était exposé dans son salon, mais sans grande surprise, celui-ci risque d'être bientôt remplacé par la dernière prise du chasseur. En effet, le panache précédent ne peut aucunement rivaliser avec ce nouveau panache d'une taille aussi gigantesque.

Les précédents records qui concernent des panaches d'une taille comparable à celui capturé par Sylvain indiquent notamment que par le passé, le "Monstre de Matane" mesurait 55 pouces de large, mais avait 47 pointes.

Le panache en question avait marqué l'histoire d'une certaine façon, car celui-ci s'était retrouvé au coeur d'un litige judiciaire, car un conflit avait éclaté entre l'homme qui avait chassé la bête ainsi que le guide qui l'accompagnait alors.

La valeur du panache du "Monstre de Matane" avait été évaluée à 300 000 dollars.

Mais comme l'a expliqué Louis Turbide, rédacteur en chef du magazine Sentier Chasse Pêche, à la lumière des mesures obtenus sur l'orignal chassé par Sylvain, il peut déjà penser qu'il a capturé une bête particulièrement impressionnante: "Récolter un original de plus de 60 pouces au Québec est un fait d’armes exceptionnel. Quand l’exploit est réalisé à l’aide d’un arc, c’est encore plus impressionnant".

Partager sur Facebook
10,274 10.3k Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Courtoisie